19 Février 2019

Sénégal: L'AJS s'engage pour l'effectivité des dispositions de la loi anti-tabac

Rufisque — L'Association des juristes sénégalaises (AJS) a décidé de s'engager dans la lutte contre le tabac par des actions d'information et de sensibilisation pour l'effectivité des dispositions de la loi anti-tabac votée en mars 2014 par l'Assemblée nationale, a appris l'APS de la présidente de sa commission des droits de l'enfant.

L'AJS s'est engagée dans cette lutte pour "accompagner la mise en œuvre de la loi anti-tabac, notamment les avertissements sanitaires et l'interdiction de l'usage du tabac dans les lieux publics et les lieux ouverts au public", a expliqué Aissatou Kanté.

Comme sur les questions liées aux violences faites aux femmes et aux enfants, l'Association a compris que le tabagisme, un problème de santé publique, les touche aussi, a dit la juriste, mardi lors d'une séance de travail avec l'adjoint au préfet de Rufisque, dans les locaux de la mairie de la ville.

Elle a souligné qu'il est "important de descendre sur le terrain pour sensibiliser les acteurs administratifs et judiciaires sur les dispositions de la loi méconnue par la majorité des Sénégalais".

L'AJS a initié cette rencontre à Rufisque pour identifier avec le comité départemental de lutte contre le tabac, les actions à mener afin que les dispositions de la loi soient connues et deviennent effectives sur le terrain.

L'idée est d'informer et sensibiliser davantage les acteurs directement impliqués dans l'adoption du décret du 26 juillet 2016 portant application de la loi relative à la fabrication, au conditionnement, à l'étiquetage, à la vente et à l'usage du tabac.

Le renforcement de l'arsenal juridique avec l'interdiction formel de fumer dans les lieux publics et de travail, les institutions, les hôpitaux, les établissements scolaires, les bars, restaurants et hôtels, n'a pas produit les effets escomptés.

Il s'agit, avec la préfecture, de faire l'état des lieux sur l'effectivité de la loi dans le département de Rufisque, mais également de fixer un calendrier de descente sur le terrain pour faire le suivi sur l'usage du tabac dans les lieux publics, a expliqué Aissatou Kanté.

Ce travail se fera en partenariat avec la Ligue sénégalaise de lutte contre le tabac, dont les membres bénéficieront également de sessions de renforcement de capacités sur les questions juridiques liées à la lutte contre le tabac.

Dans son intervention, l'adjoint au préfet Sémou Diouf qui présidait la séance de travail, a fait part de mesures prises avec des descentes sur le terrain pour vérifier l'application des dispositions de la loi.

"Un certain nombre d'actes ont été posés au niveau du département, mais il y a encore beaucoup à faire", a-t-il fait observer.

Des représentants de l'inspection d'académie, du commissariat de police et des communes d'arrondissement de Rufisque ont pris part à la rencontre.

Sénégal

Journée mondiale de la fistule obstétricale - Plus de 200 cas déclarés

Plus de 200 cas de fistules obstétricales sont signalés par an au Sénégal et 890 femmes ont… Plus »

Copyright © 2019 Agence de Presse Sénégalaise. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.