19 Février 2019

Algérie: Création prochaine d'une école supérieure de formation d'ingénieurs en énergie solaire

Bechar — Une école supérieure de formation d'ingénieurs aux métiers de l'énergie solaire sera créée à Bechar dans le but de développer l'exploitation et l'utilisation de cette énergie renouvelable, a annoncé mardi le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni, en visite dans la wilaya.

"Nous prévoyons, en marge du projet de réalisation de l'une des plus grandes centrales photovoltaïques en Afrique dans cette région du pays, qui aura une capacité de production de 300 mégawatts, la création d'une école supérieure de formation d'ingénieurs spécialisés en énergie solaire et ce pour pourvoir cette gigantesque installation énergétique en cadres locaux pour sa prise en charge", a précisé le ministre.

"L'Algérie est le pays africain et méditerranéen disposant du plus important potentiel en matière d'énergie renouvelable à l'échelle régionale, de même que les capacités les plus appropriées au développement et à l'exploitation de ce potentiel énergétique vert. Ce potentiel demeure le plus important en terme disponibilité et de puissance et, sans doute aussi, le plus compétitif à développer à l'avenir sous diverses formes", a souligné M. Guitouni.

L'Algérie est en effet l'un des plus importants gisements d'énergie solaire au monde avec une durée d'ensoleillement de 2.000 à 3.900 heures par an, et une irradiation journalière de 3.000 à 6.000 Wattheures par M2, soit l'équivalent de 10 fois la consommation mondiale, selon des spécialistes nationaux.

"La création de cette école spécialisée va certainement être d'un apport très important au développement de l'énergie solaire tant dans le sud du pays que dans d'autres régions du pays", a estimé le membre du gouvernement, lors d'une cérémonie de lancement du projet d'un centre culturel et sportif de l'entreprise nationale Naftal au nord de Bechar.

Ce centre, qui s'étend sur 10.000 m2 et dont la réception est prévue dans les 24 prochains mois, sera doté de plusieurs infrastructures, dont une piscine semi-olympique, des terrains de sports et d'autre servitudes (cafeteria, structures de restauration et garderie d'enfants). Il a nécessité un investissement de 360 millions DA dégagé par Naftal pour sa concrétisation au profit de ses travailleurs et des habitants de la commune de Bechar.

Vers une délocalisation du centre de carburant de Bechar

Le ministre de l'Energie a achevé sa visite de travail de deux jours dans la wilaya par le lancement des travaux de réalisation d'un nouveau dépôt de carburant d'une capacité de stockage de 21.000 m3, relevant de Naftal qui a projeté sa réalisation à 40 km au Nord de Bechar, pour la délocalisation de l'ancien centre situé en milieu urbain.

Cette structure énergétique, qui sera réceptionnée en 2020, permettra grâce à ses 9 bacs à carburant, une autonomie de la région de 30 jours en matière de disponibilité des différentes variétés de carburant au lieu des 12 jours actuellement, ainsi que la création de 120 emplois et la couverture des besoins de la wilaya de Bechar et de deux localités de la wilaya de Tindouf, à savoir Hassi-Khebbi et Oum-Lassel .

L'ancien dépôt de carburant de Bechar, qui a été créé en 1960 avait une capacité de stockage de carburant de 9.000 m3, selon les responsables locaux de Naftal.

Algérie

L'Algérie serre davantage l'étau autour des camps

Les autorités algériennes ont renforcé un peu plus le blocus imposé aux camps de Tindouf en… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.