19 Février 2019

Algérie: Plus de 2.280 cas depuis la mise en place du registre du cancer à El-Oued

- Au total 2.288 cas de cancer ont été portés sur le registre du cancer de la wilaya d'El-Oued depuis sa mise en place en 2014, après ouverture du service de chimiothérapie, a-t-on appris mardi des responsables du Centre anticancéreux (CAC) d'El-Oued.

Ces cas ont été recensés au service spécialisé de traitement par chimiothérapie ouvert en 2013 au niveau de l'Etablissement public hospitalier EPH-Benamar Djilani, a précisé un médecin coordinateur du Registre du cancer.

Amine Merigua a précisé que les types de cancer prévalant dans la région concernent notamment les cancers du sein et du col de l'utérus chez les femmes, du poumon, de la prostate et colorectal chez les hommes et le cancer du sang chez les enfants.

51% des cas de cancer ont été dépistés chez des femmes avec 1.184 cas, contre 1.104 chez les hommes, a-t-il expliqué avant de signaler que plus de 45 cas de cancer sont enregistrés chaque mois dans la wilaya d'El-Oued.

L'opération de recensement des cancéreux s'effectue dans la plupart du temps à travers des relations personnelles directes avec les établissements hospitaliers, de proximité et des cliniques privées, loin des mécanismes administratifs garantissant le recensement automatique des cas de cancer à travers les 30 communes de la wilaya, a-t-il ajouté.

Selon M. Merigua, l'absence d'un recensement fiable et exact dans cette opération est liée notamment au retard accusé dans la mise en service de certains services du CAC, dont la radiothérapie et la chimiothérapie pour les petits cancéreux et de la chirurgie générale, contraignant les malades aux déplacements vers d'autres centres hors wilaya.

La cellule d'écoute au niveau du CAC d'El-Oued s'emploie à venir en aide aux patients, aussi bien ceux pris en charge au niveau du centre que les autres se déplaçant vers les structures similaires dans d'autres régions pour leur traitement, et ce en leur apportant toute l'aide voulue, à travers l'orientation, l'accompagnement et des aides médicales gratuites, a-t-il poursuivi.

Pour sa part, le président de l'association "El-Fedjr" d'aide aux cancéreux a fait état de plus de 3.000 cas de cancer relevés entre 2018 et début 2019 dans la wilaya d'El-Oued, dont certains sont inscrits sur le registre de cancer d'El-Oued, notamment ceux suivant des séances de chimiothérapie.

Mohamed Zeghdi a ajouté que pas moins de 2.000 patients, issus notamment de couches sociales défavorisées, sont pris en charge et accompagnés par l'association, à travers des aides pour els frais de transport, l'orientation et l'hébergement, avant de souligner que plusieurs cas ne sont pas recensés en raison de la "faible" couverture médicale dans la région, et demeurent ainsi privés de consultations et de dépistage.

Il a expliqué, en outre, que la hausse du nombre de décès par le cancer était due au diagnostic tardif de la maladie, en phase de métastase, la rendant difficile à tout traitement de chimiothérapie et radiothérapie, et requérant dès lors la mise en soins intensifs.

Algérie

Un 19 mars qui en rappelle un autre

Dans l'histoire moderne de l'Algérie, beaucoup de gens, y compris les historiens, ne retiennent souvent que le… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.