20 Février 2019

Tunisie: L'opposition n'est pas plus démocrate que les autres

L'amendement de la loi électorale a été soumis à la consultation de l'opinion publique et la décision revient à l'ARP, a-t-il encore indiqué.

S'exprimant lors de la séance plénière consacrée ce mardi à l'amendement de la loi électorale, Iyed Dahmani a expliqué que le gouvernement a soumis ce projet d'amendement, depuis octobre 2018, soit une année avant la date des élections électorales.

Pour lui, il ne faut pas induire en erreur l'opinion publique en établissant un lien entre la fraude électorale et l'augmentation du seuil électoral. La Tunisie, a-t-il affirmé, a emprunté la voie irréversible de la démocratie. La démocratie ne signifie pas l'exclusion et l'ère de la fraude électorale est révolue, a-t-il lancé.

Et d'ajouter : «L'application ou non du seuil électoral n'est pas un critère pour évaluer l'intégrité électorale mais constitue un choix pour organiser l'opération électorale», a-t-il dit, rappelant que plusieurs parties politiques au Parlement plaidaient avant pour l'application de ce mécanisme.

«Certes, le seuil électoral nuit à la participation mais avancer des accusations de fraude est irrationnel et n'est que pure spéculation», a-t-il lancé.

Tunisie

Les Français interceptés seraient des agents des renseignements

Le 14 avril, un convoi de 13 Français détenteurs de passeports diplomatiques et ayant en leur possession… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.