20 Février 2019

Afrique de l'Ouest: Mobile banking - La Mcf-Pme renforce la trésorerie des sous-distributeurs de Serfin

Les statistiques de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (Bceao) indiquent un peu plus de 18 milliards de Fcfa de transaction journalière pour le transfert d'argent en Côte d'Ivoire. Aujourd'hui, le mobile banking impacte tous les secteurs de l'économie ivoirienne.

C'est ce qui explique le fondement du partenariat tripartite entre la Mutuelle de cautionnement et de financement des petites et moyennes entreprises (Mcf-Pme), la société Serfin et les sous-distributeurs du produit Orange money.

Éric Gnaba, directeur exécutif de la Mcf-Pme, a indiqué samedi, à Abidjan-Cocody, 2-Plateaux Vallons que sa structure a mis à la disposition d'une trentaine de sous-distributeurs de Serfin, 88 millions de Fcfa.

Et cela, en vue de renforcer leur trésorerie. Serfin, faut-il le souligner, enregistre plus de 800 distributeurs dans son réseau Orange money.

Poursuivant, il a souligné qu'il s'agit d'un mode de financement groupé. Ainsi, les sous-distributeurs pour en bénéficier devront se mettre en groupe.

« Nous voulons, à travers ce financement, professionnaliser le secteur et développer votre activité », dira-t-il.

Avant de demander à Serfin de continuer d'encadrer ses sous-distributeurs et à Orange money de s'impliquer pour le succès de ce projet en vue d'une plus grande inclusion financière en Côte d'Ivoire.

Pour sa part, le directeur général adjoint de Serfin (Service finance), Ibrahim Ouédraogo, s'est réjoui de la signature d'un tel partenariat. Il a fait savoir que les sous-distributeurs sont confrontés à des tensions de trésorerie. Ce qui ne leur permet pas d'étendre leur réseau.

Représentant le directeur général d'Orange money, Mme Ehui a annoncé de bonnes perspectives dans le cadre du développement du mobile banking. Aussi a-t-elle rappelé que Serfin a été consacrée meilleur réseau de distributeur du produit Orange money, durant deux années consécutives.

Donnant des conseils aux sous-distributeurs, Mady Ouédraogo, président directeur général de Serfin, leur a demandé d'être sérieux et surtout professionnels.

« Ayez toujours à l'esprit que l'argent remis par nos clients dans le cadre des opérations d'envoi et de retrait ne constitue pas votre chiffre d'affaires. Seul le cumul des frais d'envoi et de retrait nous reviennent et constituent notre chiffre d'affaires », a-t-il expliqué.

Cote d'Ivoire

Abobo-Baoulé - Le violeur d'une écolière de 5 ans appréhendé dans sa cachette

Fin de parcours pour T.D., 37 ans, vigile, domicilié à Biabou sur la route d'Alépé qui avait… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.