20 Février 2019

Sénégal: Présidentielle 2019 - Idrissa Seck, le Pape des grands noms d'une coalition anti-Macky

Idrissa Seck est un homme d'État sénégalais, né en 1959 à Thiès (Est du pays), ancien Premier ministre, ancien maire de Thiès. Il est l'actuel président du Conseil départemental de Thiès.

En 1988, il fut directeur de campagne du candidat Abdoulaye Wade. Et là c'est le début d'un long compagnonnage avec sa famille libérale. Une union qui portera ses fruits, car en 2002 il est nommé Premier ministre sous l'ère Wade. Avec ce dernier, il entretenait d'excellentes relations, comme un «père et un fils». Cependant les relations entre les deux hommes se détériorent très vite. Les rumeurs envahissent la presse. En avril 2004, Idrissa Seck est limogé de ses fonctions. Beaucoup avait coulé sous les ponts. Aujourd'hui, le dauphin de Me Abdoulaye Wade en est à sa troisième participation à des élections présidentielles.

Les «recalés» soutiennent Idy

Longtemps emmmuré dans un silence total, l'on se demandait où était passé le grand orateur. L'homme a un don de la communication politique. Un bariton. Et voilà Idrissa Seck qui refait surface après la validation de sa candidature par le Conseil constitutionnel. Et cette fois ci, il n'ira pas seul aux élections. Il sera accompagné d'une large coalition, constituée de partis politique sur bien structurés et organisés. Un pôle de poids dans les béquilles d'Idrissa SECK. Ce dernier a enrôlé la plupart des «recalés» du parrainage ont décidé de s'unir autour du leader Idrissa Seck.

De grands noms de la politique montent dans la caravane du candidat Idrissa SECK, tels que Hadjibou Soumaré, Pape Diop, Cheikh Bamba DIEYE, Abdoul Mbaye, Malick Gackou, Khalifa Sall et Thierno Bocoum entre autres. Une coalition de taille qui sillonne le pays à travers la «marche orange». Un effet qui prend un bol d'air partout où la Coalition Idy 2019 est passée. D'après les sondages, Idy suit de près le candidat sortant Macky Sall.

Le parrainage, un contre coup pour Macky

Le président sortant Macky Sall avait instauré le parrainage pour limiter les candidats à la présidentielle. Finalement sur 27 candidatures reçus, seul cinq passeront le cap. Mais les conséquences de cette loi ne tournent pas à la faveur du pouvoir. En effet, les candidats recalés se sont retrouvés dans des coalitions et celle qui attire l'attention de plus est celle de la «coalition gagnante, Idy 2019».

Dans les quatre agglomérations où l'électorat est plus pesant, il s'agit de Dakar, Thiès, Diourbel et Ziguinchor, la coalition est très bien représentée. Ce sera une rude bataille avec le parti au pouvoir.

Lors de son passage à Touba, le leader Idrissa SECK sera accueilli par des milliers de sympathisants qui lui concèdent déjà le titre de 5ème Président.

A noter que Idrissa Seck est un fin stratège et très proche des guides religieux. Notamment Serigne Moussa Nawel Mbacké, frère du Khalife général des mourides. D'ailleurs il utilise souvent des versets coraniques dans ses discours pour montrer ses aptitudes coraniques. Idrissa Seck et son état major parviendront-ils à convaincre les sénégalais pour briguer leurs suffrages. Réponse au soir du 24 février 2019.

Sénégal

Ngomène souffre de sa proximité avec les carrières et la cimenterie (conseiller)

Le village de Ngomène souffre des impacts environnementaux jugés néfastes de l'exploitation des… Plus »

Copyright © 2019 Confidentiel Afrique. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.