20 Février 2019

Burkina Faso: Coopération et développement international - La Chine affiche ses ambitions à travers une agence

Vous connaissez sans doute l'Agence française de développement, l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), l'Agence américaine d'aide au développement (USAID), ...

Désormais, il faudra compter avec l'Agence chinoise pour la coopération internationale au développement. Cette agence, qui a vu le jour en avril 2018, a pour objectif de réguler l'aide de la République populaire de Chine dans le monde entier.

La Chine consacre de nos jours des sommes considérables à toutes les régions de la planète dans le cadre de l'aide au développement, qui s'accompagne d'investissements directs, d'investissements privés et de multiples initiatives sous le contrôle de l'Initiative de la ceinture et de la route (ICR).

Cet impressionnant programme d'investissements et de développement d'infrastructures, qui a été lancé en 2013, est prévu pour durer plusieurs décennies et devrait toucher au moins 64 pays d'Afrique, d'Asie et d'Europe.

Selon les prévisions des experts, d'ici 2049, environ 8 millions de dollars auront été dépensés pour près de 7 000 projets individuels dans le cadre de cette initiative que d'aucuns n'ont pas hésité à surnommer la « nouvelle route de la soie ».

Afin de coordonner l'action de l'ICR et celles de toutes les initiatives tendant à aider au développement des pays du Sud, l'Empire du milieu a décidé de la mise en place de son agence de coopération internationale au développement.

Cette agence, basée en Chine, assume les responsabilités en matière de lignes directrices stratégiques et de politiques d'aide étrangère. Elle assure la coordination et l'élaboration des dossiers de financement.

Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, a indiqué, lors de l'inauguration de cette agence le 18 avril 2018, qu'elle sauvegarderait la paix mondiale et participerait à la promotion du développement commun.

Selon lui, depuis plus de 60 ans, son pays a offert une assistance à d'autres pays en voie de développement sans conditions politiques.

«Voilà pourquoi l'Agence pour la coopération internationale au développement est importante pour la diplomatie chinoise et la Ceinture et la Route », a-t-il indiqué.

Burkina Faso

Déclassement annoncé de la forêt de Kua

Plusieurs agents du ministère de l'Environnement étaient dans la forêt classée de Kua, hier,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Observateur Paalga. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.