Sénégal: A Fatick, Idrissa Seck met en garde contre "toute tentative de trucage" du scrutin

Le président sortant Macky Sall lors de son passage à Guédiawaye, au nord de Dakar, le 20 février 2019.

Fatick — Le candidat de la coalition "IDY 2019", Idrissa Seck, a lancé mercredi soir une mise en garde au régime en place contre toute "tentative de trucage" de l'élection présidentielle du 24 février prochain, soulignant que "le peuple a décidé le changement".

"Le régime en place dirigé par le président sortant (Macky Sall) doit se garder de toute tentative de truquer les élections, le peuple a décidé le changement et il interviendra s'il plait au bon Dieu le 24 février 2019", a déclaré M. Seck.

Il s'exprimait au terme d'une marche orange de la coalition "Idy 2019", organisée tard dans la soirée à travers les rues et quartiers de la commune de Fatick.

"La volonté populaire du changement est partout la même, nous devons prier pour que l'élection se déroule dans la paix et que les gens aillent voter dans un climat serein", a-t-il ajouté.

Il s'est dit "personnellement très satisfait de constater que même les militants et partisans de l'Alliance pour la République (APR), ne lui ont à ce jour manifester aucune hostilité". Selon lui, "cela prouve quelque chose, et on se réjoui de cette situation".

"Ma conviction que le changement interviendra le 24 février 2019 dès le premier tour est maintenant totale s'il plait au bon Dieu", a-t-il lancé aux différents responsables et militants de sa coalition qui lui ont réservé un accueil chaleureux à travers les rues et quartiers de la commune de Fatick, le fief du président sortant, Macky Sall.

"Donc, le changement que vous voulez, la détermination que je vois ici à Fatick montrent que dès le premier tour de l'élection du 24 février, Fatick choisira au même titre que le reste du Sénégal, le changement", a-t-il ajouté, se réjouissant de la mobilisation, de l'engagement des jeunes, de femmes, anciennes et responsables de la coalition.

Selon lui, sept ans après l'accession au pouvoir du président Macky Sall, "l'indice de pauvreté de la région de Fatick est encore à un niveau aussi élevé", soutenant que "ce n'est pas normal".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.