20 Février 2019

Cameroun: Promote 2019 - L'offensive de la Sopecam

La Société de presse et d'éditions du Cameroun profite de cet espace d'exhibition pour promouvoir ses offres et services.

« Bonjour, Madame ! La Sopecam est en promotion ». C'est par ce message et un grand sourire que les hôtesses de la Société de presse et d'éditions du Cameroun (Sopecam) accostent les milliers de visiteurs du 7e Salon international de l'entreprise, de la Pme et du partenariat de Yaoundé, baptisé Promote. Comme la kyrielle de structures présentes, cette entreprise d'éditions, de presse et d'impression profite de cet évènement organisés tous les deux ans pour tirer son épingle du jeu. « La Sopecam se doit de montrer au public ses atouts nouveaux et surtout sa nouvelle dimension en terme de capacité d'impression des documents sécurisés, des livres, manuels scolaires, tabloïdes et des magazines spéciaux. Promote est un espace de promotion et de présentation des nouvelles dimensions de la Sopecam avec l'acquisition de la nouvelle rotative KBA comet qui nous permet d'imprimer à quatre ou cinq couleurs », a indiqué Honoré Koume, directeur commercial et marketing de la Sopecam.

Pour maximiser son chiffre d'affaires, la Sopecam a cassé les prix sur tous ses produits et services. Une réduction de 10% est faite pour les productions de tout genre. Les prix des livres et manuels achetés au stand sont revus à la baisse à un taux de 20%. Par ailleurs, les visiteurs bénéficient d'une remise de 50% pour toutes insertions publicitaires dans l'un des journaux ou magazines de cette structure dont le siège est situé sur la route de l'aéroport.

Le stand de la Sopecam sert également à la vente des journaux produits par l'entreprise. Le tout à un prix forfaitaire. Les éditions du quotidien national bilingue, Cameroon Tribune, y sont vendus à 300 F au lieu de 400 F en kiosque. Un numéro de l'hebdomadaire d'informations et d'analyses économiques, Cameroon Business Today, y est écoulé à 800 F au lieu de 1000 F, tandis que Weekend Sports et loisirs est proposé à 300 F au lieu de 500 F. Le magazine people, Nyanga, revient lui à 1000 F au lieu de 1500 F.

S'agissant des abonnements, un numéro supplémentaire est offert à tout souscripteur d'au moins 10 abonnements. Une affaire qui ravit les milliers de visiteurs. Ceux-ci se recrutent parmi toutes les couches sociales. L'autre bonne nouvelle, c'est que ces visiteurs ne rentrent jamais bredouilles. Au-delà de toutes les informations relatives à l'entreprise, des gadgets publicitaires leur sont offerts. A savoir : des calendriers, bloc-notes et stylos, entre autres.

Cameroun

Le sous-secrétaire d'Etat americain au pays - Le « Monsieur Afrique » pourra-t-il attendrir Paul Biya ?

Le 18 mars dernier, le sous-secrétaire américain chargé des affaires africaines était en… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.