20 Février 2019

Congo-Kinshasa: Trace Gospel - La RDC au top du classement Best of Africa

Les trois premières places du Top 10 dédié au Gospel africain sont occupées par le tube en vogue "Ye oyo" de Moïse Mbiye, "Lo Pop" de Lord Lombo et "Saint Esprit" de Dena Mwana.

" Ye oyo", le dernier tube du pasteur Moïse Mbiye diffusé, écouté à longueur de journée à Kinshasa depuis quelques semaines, s'est maintenant hissé à la tête du classement des meilleurs titres africains. En effet, le succès indéniable de "Ye oyo", établi en un temps record à Kinshasa, s'est amplifié rrâce aux plates-formes de téléchargement et a gagné l'étranger. En un mois et une semaine, la renommée de cette chanson a dépassé les frontières nationales jusqu'à dominer le Top 10 du Best of Africa de Trace Gospel.

D'un pasteur à un autre, c'est "Lo Pop", de Lord Lombo, qui occupe la deuxième place du même classement de Best of Africa à la suite de "Ye Oyo", chanté également en lingala. Posté sur YouTube quelques semaines plus tôt que le premier, soit le 18 décembre, le titre du pasteur de Phila, est un medley, pot-pourri de chants populaires de louange (d'où le titre Lo Pop), pour la plupart des tubes d'auteurs inconnus. "Lo Pop" est un featuring avec Kriss Kay du duo Ancrés qui en chante, d'ailleurs, un extrait en ciluba sur une rythmique très dansante. Découvert à la faveur d'un clip très coloré, le pagne africain est le code vestimentaire dominant de la vidéo qui s'achève sur une sorte de battle de danse très animée.

"Saint Esprit" à la troisième place

Le tube de Dena Mwana est le plus ancien des trois titres. Le single disponible sur toutes les plates-formes de téléchargement à sa sortie, le 15 novembre 2018, est, pour sa part, chanté en français. Il est entré dans le Top 10 de Best of Africa au bas du classement et en a gravi différents échelons jusqu'à se positionner, le 20 février, à la troisième place d'un podium exclusivement congolais.

Dena Mwana, chantre reconnu comme l'une des grandes voix du gospel congolais actuel, a raconté une petite anecdote autour de ce cantique dont elle dit avoir eu l'inspiration, il y a une année, en janvier 2018. En effet, si les mélomanes en ont pris connaissance à la mi-novembre, elle l'avait reçu dix mois plus tôt de l'Éternel. Elle l'a déclaré dans une annonce à leur adresse : « ... Depuis janvier dernier, lors d'un voyage entre Pointe-Noire et Port Gentil. Il a mis ces paroles dans mon cœur et dans ma bouche, à votre tour de leur trouver une place dans vos cœurs ».

Congo-Kinshasa

Les provinces en danger

La vente aux enchères, par les députés provinciaux, de leurs voix aux candidats aux… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.