20 Février 2019

Angola: Le projet intégré de la Baie de Namibe a 600 millions USD

Moçâmedes — Six cent millions de dollars ont été octroyés par l'Agence japonaise de crédit à l'exportation et des banques privées pour la construction du nouveau terminal à conteneurs du Port de commerce de Namibe et la réhabilitation du Port de Minier de Saco-mar dans cette province.

Le projet présenté mercredi aux entités gouvernementales, aux entrepreneurs et à la société civile créera 1500 nouveaux en trois ans et sera exécuté par la Toyota Tsusho Corporation et la société japonaise TOA Corporation.

Nuno Borges, président du Conseil d'Aadministration de Toyota Corporation en Angola, a souligné dans son exposé que les travaux débuteraient en septembre de cette année avec l'agrandissement du nouveau terminal à conteneurs du Port commercial.

Selon lui, le nouveau terminal à conteneurs du Port commercial est financé à hauteur de 400 millions d'USD pour la construction de 288 mètres de quai, tandis que les 200 millions d'USD restants sont destinés à la restauration de la jetée pour l'exploitation du minerai de Saco-mar, dans un délai de 32 mois.

Il a ajouté que ce port après sa conclusion pourrait exporter du minerai de fer de Kassinga (province de Huila), générer des recettes d'exportation, créer des emplois dans le port et dans les mines, et mettre en valeur les ressources minérales, l'un des plans les plus importants du gouvernement angolais.

Dans cet effet, les travaux maritimes, de construction de nouveaux piliers du pont et ses infrastructures, ainsi que d'autres bâtiments, seront exécutés dans le port minier.

Angola

Le Chef de l'Etat considère le moment idéal pour investir en Angola

Le Président de la République, João Lourenço, a estimé samedi, à Luanda, que… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.