Afrique de l'Ouest: Adjudication ciblée - Le Mali va lever 50 milliards de FCFA sur le Marché des Titres Publics de l'UEMOA

Le 27 février prochain, une semaine après le lancement du calendrier d'émission de titres publics devant un public composé d'investisseurs, l'Etat du Mali ira à l'assaut du marché financier en organisant un appel d'offres pour la cession d'obligations Assimilables du Trésor visant à mobiliser un montant de 50 milliards de FCFA.

La présente émission d'Obligations Assimilables du Trésor dans tous les pays membres de l'Union Monétaire Ouest Africaine (UMOA) vise à mobiliser l'épargne des personnes physiques et morales en vue d'assurer la couverture des besoins de financement du budget de l'Etat, gestion 2019.

Cette adjudication qui se fait par adjudication ciblée est composée d'un panier de deux titres :

· Une Obligation Assimilable du Trésor d'une maturité de 3 ans offrant un coupon à 6,15%, Le remboursement de ces obligations se fera le premier jour ouvrable suivant la date d'échéance (remboursement In Fine). Le paiement des intérêts se fera à un taux de 6,15% l'an dès la première année .

· Le second titre est également une Obligation Assimilable du Trésor, cette fois ci avec une maturité de 5 ans. Le remboursement se fera annuellement après un différé de 3 ans. Le paiement des intérêts se fera à un taux de 6,40% l'an dès la première année.

L'échéance du premier titre est prévue pour le 28 février 2022 et celle du second titre, pour le 28 Février 2024.

Cette émission simultanée par adjudication ciblée est ouverte à tous les investisseurs intéressés qui devront passer par l'intermédiaire des Spécialistes en Valeurs du Trésor (SVT) de l'Etat du Mali, seuls habilités à placer directement les soumissions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: lejecom

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.