21 Février 2019

Tunisie: De la musique pour interroger le futur

Cette semaine, l'espace présente Remake de Tamakrem et BenKhoud, un projet collaboratif qui rassemble les artistes Makrem Radhouani (concept /arrangement et composition /basse - guitare - synthétiseur /création visuelle), le percussionniste Ridha Ben Khoud, l'authentique et exceptionnel Tiga Black'na (rap et chant), Rahma Chebbi côté slam, Seif Rais (VJing) et Ayoub Rkik à la guitare électrique.

Une large palette musicale qui mélange hip-hop, dub, néo-soul, glitch, industriel et expérimental et qui promet de « perturber la passivité de l'esprit et susciter l'interrogation et la remise en question ».

Au commencement était le vide

Remake prend comme départ, comme l'expliquent ses créateurs, le constat que du néant émerge la vie avec ses combinaisons successibles et ses replis sans fin et que le social fut construit dans une progression perpétuelle dans le temps. Le projet aborde l'ébullition de la société humaine sous un système rigide et contraignant. L'idée, lit-on encore dans le texte de présentation du spectacle, est de brosser par le biais de la musique tout un cycle de vie depuis le premier déclenchement jusqu'à nos jours où une sensation d'antibiose avec la nature et l'univers est dégagée. Ainsi sons et mélodies viennent traduire cette nébuleuse de rage et d'exaspération qui s'en est suivie. « Remake est de la sorte notre terrain d'interprétation et de perception de l'actuel qui porte en lui l'incarnation du futur », notent encore ses protagonistes. A découvrir aujourd'hui jeudi 21 février à partir de 18h30.

Tunisie

Quand la contestation s'inscrit dans la durée...

La dernière «offre» du président Bouteflika -- qui a reporté l'élection… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.