21 Février 2019

Tunisie: Sicca jazz, c'est pour bientôt

Sicca jazz n'est pas uniquement un festival où des artistes et des groupes se succèdent dans une programmation dans le pur divertissement, c'est plutôt une invitation pour un départ à la découverte du Nord-Ouest et ses belles cités via une vision créative qui met en exergue les spécificités de la région.

La scène sera ouverte sur les grands groupes de jazz et de musiques internationales en première mondiale sur la scène de la Kasbah mais pas uniquement, la musique sera aussi itinérante avec la caravane artistique qui débutera le 15 mars. La caravane artistique, qui est composée de concerts nomades, sera organisée dans cinq délégations du Kef : Kalaâ Khasba, Touiref, Jerissa, Neber et El Ksour.

Autour de la mémoire du Kef, des rencontres et des créations musicales multigenre et un melting pot, fusionnant le jazz avec d'autres genres musicaux, notamment de Saliha, Ouled boumakhlouf, le bedoui et le soufi, auront lieu. C'est un investissement dans la promotion du patrimoine musical du Kef et le renforcement de la pluralité de sa mémoire artistique. A cette fin, elle mène au sein de son projet «Siccaveneria» une résidence artistique favorisant à la fois le cachet authentique de la musique du Kef ainsi que le métissage artistique multigenre. L'objectif n'est autre que d'assurer la conservation, la pérennité et la diffusion du patrimoine musical de la ville du Kef.

Des master class auront, aussi, lieu le 20 mars au Sicca Coffee destinées principalement aux jeunes du Nord-Ouest qui auront l'occasion d'aller à la rencontre des artistes invités.

«La ligne artistique du festival, c'est de bousculer le jazz pour lui donner de nouvelles formes. De plus, Sicca jazz a ce luxe de pouvoir fonctionner au coup de cœur. La programmation, cette année encore, est le choix d'un jazz et d'une world music de liberté, d'émotion et d'authenticité et en même temps, une invitation à l'ouverture de la musique du Kef sur le monde... C'est, en effet, un mélange de musiciens professionnels et amateurs, d'univers très différents», explique Ramzi Jbebli, directeur du festival. Et d'ajouter : «Nous avons voulu faire de Sicca jazz un style de vie, à travers la caravane artistique, le Siccaveneria Art Lab, les master class, le Sicca Jazz Club,... notre rêve est d'ancrer les habitudes d'une vie jazzy au Kef !» conclut-il.

La programmation a la particularité de présenter des premières mondiales. Au programme de cette édition : 5 soirées consécutives, 9 concerts répartis sur deux scènes. La scène principale de la Kasbah sera ainsi dédiée au Jazz Lab, Jazz Flamenco, aux influences Jazz et à l'American Blues Rock, au Free Jazz ainsi que l'Acid Jazz. La programmation du festival mettra à l'honneur des artistes tunisiens et étrangers.

L'ouverture aura lieu avec Juan Carmona (France) avec une 1ère partie sortie de Résidence artistique-Dérive Jazz Quartet.

Le 20 mars, Eric Sardinas des USA avec en 1ère partie les influences Jazz et American Blues Rock de Malek Lakhoua.

Le 21 mars, c'est au tour de Terence Blanchard avec en 1ère partie Yacine Boulaâres.

Le 22 mars le groupe français Dam'nco et en 1ère partie le groupe allemand Masaa.

La Soirée de clôture sera assurée par Mike Stern avec en 1ère partie Emna Saâdi.

Tunisie

FC Séville - Wissam Ben Yedder toujours flou son avenir

Cette saison, Wissam Ben Yedder a été l'auteur d'une grande saison avec le FC Séville. Une saison… Plus »

Copyright © 2019 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.