21 Février 2019

Cote d'Ivoire: Grève dans l'enseignement - Le FPI demande la libération des leaders syndicaux mis aux arrêts

Le parti à la rose s'est prononcé sur les grèves qui secouent en ce moment le système éducatif ivoirien.

Le FPI demande «la libération» des leaders syndicaux arrêtés. Ce parti «attaché à la liberté syndicale et aux libertés fondamentales, de façon générale, condamne avec fermeté l'arrestation des leaders syndicaux et demande leur libération immédiate et sans conditions», exhorte une déclaration de la SG, Agnès Monnet.

Pour le parti d'Affi N'Guessan, il est clair que les revendications des syndicats soient légitimes. Car, elles «portent essentiellement sur l'amélioration de leurs conditions de vie et leurs conditions de travail».

C'est pourquoi, cette formation politique appelle le gouvernement «à créer les conditions de paix dans le système éducatif en rapportant toutes les décisions de suspension et de révocation visant les leaders syndicaux», poursuit la note.

Comme le déplore la déclaration d'Agnès Monnet, «depuis quatre semaines, l'école ivoirienne est en crise tant au niveau du primaire, du secondaire que du supérieur».

Ces revendications ont par ailleurs débouché sur «des interpellations, des arrestations et à des incarcérations», comme c'est le cas de Kouassi Zamina Johnson, SG de la Coordination nationale des enseignants chercheurs (Cnec), regrette le parti.

Cote d'Ivoire

Tournoi UFOA B-Dames - Le trophée pour le Nigeria

Pays organisateur du Tournoi UFOA B Dames, la Côte d'Ivoire affrontait le Nigeria en finale ce samedi au stade… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.