21 Février 2019

Algérie: CAN 2018 Dames - La CAF rejette le recours de la FAF et confirme les sanctions contre Bahloul et Fertoul

Le Caire — La commission d'appel de la Confédération africaine de football (CAF) a rejeté le recours de la Fédération algérienne de football contre les sanctions infligées au membre du bureau fédéral de la FAF Ammar Bahloul et à l'ex-sélectionneuse de l'équipe nationale dames, lors de la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN 2018 disputée au Ghana en novembre dernier, a indiqué mercredi l'instance africaine de football sur son compte twitter.

La commission de discipline de la Confédération africaine de football avait infligé quatre matchs de suspension pour "mauvaise conduite" au chef de la délégation algérienne Ammar Bahloul et à l'ex-entraineur en chef Radia Fertoul, lors du match perdu face au Mali (2-3) pour le compte de la 3e journée de la CAN2018.

L'instance africaine avait également infligé une amende de 10.000 Dollar pour "mauvaise conduite" des officiels et joueurs algériens lors de la même rencontre.

De son côté, la joueuse Myriam Yasmine Benlazar a écopé de deux matchs de suspension.

La sélection algérienne dames avait été éliminée dès le premier tour de la CAN2018 après avoir essuyé trois défaites en autant de rencontres face respectivement au Ghana (2-0), au Cameroun (3-0) et au Mali (3-2). A l'issue de ce tournoi, la Fédération algérienne de football avait décidé de limoger l'entraineur en chef Radia Fertoul qui avait succédé Azzedine Chih, lequel avait démissionné quelques mois avant le début de la CAN2018.

Algérie

Solidarité - Suivre l'éducation spirituelle des compagnons du Prophète (QQSL)

Le spécialiste Mauritanien en études islamiques, Dr. Mohamed Benhadj a estimé, samedi à… Plus »

Copyright © 2019 Algerie Presse Service. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.