21 Février 2019

Cameroun: Rémunération des footballeurs - Les dirigeants entre deux feux

Après la sortie de la Fifa, la Ligue exige désormais un compte d'emploi de la subvention de l'Etat dont la première tranche est disponible depuis mardi dernier.

Cette saison sportive, qui n'est qu'à son aube, sera loin d'être blanche et sèche pour les joueurs de certains clubs de football.

Non seulement ils seront régulièrement payés, comme c'était prévu au départ, mais ils percevront bel et bien leurs primes. C'est en tout cas le combat mené depuis quelque temps par le Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc) qui est en train de porter des fruits.

Le 18 février dernier, le Secrétaire général de la Fédération internationale de football association (FIFA), Fatma Samoura a adressé une correspondance au président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), avec en objet « salaires et primes impayés », demandant à Seïdou Mbombo Njoya de « prendre de manière urgente les mesures nécessaires pour faire en sorte que les salaires et les primes soient payés à brève échéance ».

D'ailleurs, la FIFA donne jusqu'au 4 mars à la Fecafoot pour lui fournir un rapport résumant les mesures prises à cet effet.

Cette missive de la Fifa a pour base, d'une part l'accord signé le 6 novembre 2017 entre la Fifa et Fifpro et portant amélioration des conditions d'emploi pour tous les joueurs de football professionnel ; et d'autre part, la responsabilité qui incombe à la Fecafoot de veil ler au respect des droits de ses joueurs professionnels. Heureuse coïncidence ?

Toujours est-il que les choses commencent à bouger du côté de la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC).

Dans un communiqué signé le mardi, le président, Pierre Semengue informe les clubs de la disponibilité de la somme total de 84 millions de F. Soit 3 millions de F pour chaque club de Ligue 1 et 2 millions de F pour la Ligue 2, comme première tranche de la contribution du gouvernement aux salaires des joueurs et encadreurs techniques.

Toutefois, « un compte d'emploi de cette avance avec pièces justificatives sera adressé le 28 février 20189 et servira désormais de préalable justi fiant de nouveaux déblocages », indique le président Pierre Semengue.

De quoi mettre un peu plus la pression sur les clubs qui vont devoir désormais justifier l'usage des deniers publics destinés en priorité aux joueurs

Cameroun

Jamais sans les amazones

Les femmes de l'armée, de la gendarmerie nationale et de la police ont apporté une touche… Plus »

Copyright © 2019 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.