22 Février 2019

Cote d'Ivoire: Ecole nationale d'administration - Cap sur l'adaptation des curricula de formation

L'Ecole nationale d'administration (Ena) s'engage à adapter ses curricula de formation aux besoins des administrations publiques.

C'est pour examiner et valider ses modules de formation proposés, que l'Ena organise depuis le 20 février à l'hôtel Président de Yamoussoukro, un atelier de validation desdits curricula.

Cet atelier qui s'inscrit dans le cadre du Programme national d'appui aux réformes institutionnelles et à la modernisation de l'État (Prime), bénéficie de l'appui technique et financier du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap) et du Secrétariat national aux renforcements des capacités (Snrc).

Au cours des travaux, les participants auront à définir le profil de sortie de l'élève de l'Ena et les fonctions auxquelles il est destiné dans l'Administration publique. Les participants penseront à déterminer les compétences requises et à identifier les modules de formation nécessaires à la construction dudit profil.

Avant d'ouvrir officiellement les travaux, Moussa Diabaté, directeur de cabinet adjoint du ministre de la Fonction publique, a fait remarquer que les yeux de la nation sont braqués sur l'Ena. Car elle est une école de référence et d'excellence.

C'est la raison pour laquelle, selon lui, l'adaptation des programmes de cet établissement aux exigences nouvelles de gestion de l'administration et des modalités généralement fixées par les standards internationaux, est un impératif pour répondre aux attentes des populations.

Traoré Salamata, directrice générale de l'Ena, affirmera que l'école a été créée pour répondre aux besoins en ressources humaines de l'administration. Elle dispose en son sein de deux écoles.

A savoir l'Ecole de gestion économique financière (Egef) et l'Ecole de gestion administrative (Egad). L'on y trouve également une direction de la formation continue et une direction de la recherche et de la veille stratégique.

L'Ena s'est dotée d'un Plan stratégique 2016-2020, en lien avec le Plan, national de développement, avec comme priorité, la révision des curricula de formation.

" L'Ena, école de formation par excellence, doit prendre une part active dans cette quête de l'émergence, en adaptant sa formation aux exigences actuelles de l'administration publique ", a-t-elle indiqué.

Avant de se convaincre que les futurs cadres qui seront formés sur la base desdits modules, auront les atouts et compétences nécessaires pour être des agents modernes, modèles et performants.

Selon Zoro Bi Épiphane, secrétaire national au renforcement des capacités (Snrc), le rapport annuel 2017 de l'Inspection générale d'État a révélé des dysfonctionnements au niveau des ressources humaines, tant du point de vue quantitatif que qualitatif.

A cela s'ajoutent, selon lui, l'absence de manuels de procédures dans de nombreuses structures. Ce qui constitue une véritable source d'improvisation et de traitement non harmonisés des dossiers.

Pour Luc Gnonlonfoun, représentant résident adjoint du Pnud, " le défi de la formation de la qualité, une fois relevé, demeure celui de l'allocation optimale des talents, gage d'une administration motivée, responsable, performante et efficace. Les efforts du gouvernement dans ce cadre sont à saluer et méritent d'être renforcés".

Cote d'Ivoire

Grève des enseignants - Vers une énième sortie de crise

En Côte d'Ivoire, après deux mois de grève dans l'enseignement secondaire, s'achemine-t-on vers une… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.