Afrique: Forum de Bamako - L'immigration au cœur des rencontres

Photo: Le Pays
EDOUARD PHILIPPE

Les travaux de la 19e édition du forum de Bamako ont commencé jeudi 21 février 2019, inaugurés par le Premier ministre malien, Soumeylou Boubeye Maïga.

Des intellectuels, des hommes de culture, des universitaires et des responsables d'ONG d'Afrique et d'Europe échangeront pendant trois jours autour du thème « Immigration : dynamique entre l'Europe et l'Afrique. Opportunité ou menace ? »

Migration, regards croisés, mais sans passion, c'est l'ambition de la rencontre de Bamako. Des chercheurs, universitaires, intellectuels, diplomates et décideurs se sont donné rendez-vous pour trois jours, afin de faire l'état des lieux autour d'un sujet d'actualité.

« Comment construire des ponts et pas des murs et quelles sont les synergies à trouver entre partenaires, aussi bien de la société civile que des décideurs politiques ? », c'est l'ambition affichée de Khady Sakho Niang, la présidente de la plateforme dénommée Afrique-Europe.

Partage des responsabilités

« L'Europe forteresse », l'expression a été utilisée à plusieurs reprises, lors des travaux de ce jeudi. La ruée vers l'Europe, malgré les risques des morts en mer, dans le désert, sur les routes de l'immigration clandestine, interpelle les consciences, a-t-on également entendu.

Khady Sakho Niang parle sur ce sujet de responsabilités partagées : « Les solutions partagées, mais aussi les responsabilités partagées.

La responsabilité des pays du Sud, c'est d'essayer de créer des opportunités. Des opportunités d'emploi. Je ne dirais pas de développement, parce que je l'ai dit ce matin, ce n'est pas le développement qui va freiner l'immigration. »

Tous les intervenants devront répondre à plusieurs autres questions telles que : que faire ensemble ? Quelle dynamique entre l'Afrique et l'Europe ?

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.