Sénégal: Lutte contre la pauvreté dans les régions de Dakar, Kaolack et Sédhiou - Le ministère de la femme met 12 milliards à la disposition des Pme/Pmi

22 Février 2019

Dans le souci de lutter contre la pauvreté à travers le Programme d'appui au développement social au Sénégal (Padess), le ministère de la Femme, de la Famille et du Genre, a mis en place un programme d'accompagnement des Petites et moyennes entreprises (Pme), Petites et moyennes industries (Pmi), concernant les régions de Dakar, Kaolack et Sédhiou.

Ce programme d'un montant de 12 milliards de F Cfa est financé par la coopération italienne. Lors d'un panel organisé à cet effet, hier jeudi, Aïssatou Ba, coordonnatrice du Padess, a déclaré: «nous avons un dispositif d'accompagnement issu de l'initiative d'accompagnement pour la coopérative sociale et qui réunit tous les services techniques déconcentrés du Sénégal».

Venu assister à la rencontre, le directeur général du Coofina, Amadou Boudia Gueye, a salué cette initiative du Paadess. Il ajoute qu'elle «nous permettra de participer à l'inclusion financière, permettre aux populations défavorisées de bénéficier de financement».

Aussi elle va contribuer à l'éradication de la pauvreté en insistant sur l'autre volet à savoir le développement durable en «nous permettant de nous replonger dans le refinancement des Pme/pmi» qui constituent aujourd'hui un tissu important de l'économie parce que représentant 90% (de l'économie du pays).

Mieux, pour Amadou B. Gueye, il faut trouver des mécanismes de financement qui permettent de prendre en charge ce secteur des Pme/Pmi.

Il conclut en soutenant que le profit «que nous tirons de cette convention, c'est des lignes qu'ils mettent à notre disposition pour accompagner certaines Pme dans leur financement».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.