22 Février 2019

Afrique: FIBA Coupe du monde 2019 - Le double défi de la Côte d'Ivoire

La Côte d'Ivoire sera-t-elle du voyage en Chine? Toujours en lice pour la qualification à la Coupe du monde en septembre 2019, les Eléphants doivent résoudre cette équation. Hôte de la seconde manche du Groupe F des qualifications prévue du vendredi 22 au dimanche 24 février au Palais des Sports à Treichville, la Côte d'Ivoire n'a pas droit à l'erreur.

La sélection ivoirienne, dans ce dernier virage menant à Pékin, affrontera successivement Nigeria, le Rwanda et le Mali. Trois rencontres à gros enjeux pour les Ivoiriens qui doivent obligatoirement sortis vainqueurs de ces oppositions.

Mieux, Fofana Vafessa (Nantes, France) Guy Edi (Poitiers, France), Souleyman Diabaté (Nancy, France), Fréjus Zerbo (Antibes, France), Mohamed Koné (Vichy Clermont, France), Hervé Lamizana (Trotomundos, Venezuela) et leurs camarades n'auront leur salut qu'en s'imposant avec un écart combiné de 65 ou 66 points.

Même si le Nigeria est déjà qualifié, il ne demeure pas moins un adversaire de taille pour la Côte d'Ivoire. Les D'Tigers, en venant à Abidjan, envisagent de conserver leur invincibilité dans cette phase qualificative.

L'une des premières sélections à décrocher son ticket, le Nigeria est en Côte d'Ivoire avec son armada dans laquelle on retrouve le capitaine Ike Diogu et Ikenna Iroegbu. Le coach nigérian a même rappelé deux armes offensives Michael Umeh et d'Ekene Ibekwe pour la bataille d'Abidjan.

C'est dire que le Nigeria ne vient pas pour offrir le ticket de la Chine aux Eléphants sur un plateau d'or. Ils doivent se battent pour l'avoir.

Cette bataille passe également par le Rwanda et le Mali. Même si ces deux dernières formations sont hors courses, elles ne viennent pas en villégiature sur les bords de la lagune Ebrié.

Le coach de la Côte d'Ivoire, Paolo Povia, est conscient de la complexité de sa mission. Même s'il pense que cela n'est pas impossible.

Mais pour joindre l'acte à la parole, il doit trouver les moyens de faire gagner son équipe qui pourrait être la seconde équipe du groupe F à se qualifier. Ils peuvent s'offrir le ticket de la meilleure troisième équipe des groupes E et F.

Mais cela suppose, comme mentionné plus haut, qu'ils remportent leurs trois matchs avec un écart combiné de 65 ou 66 points. Ce qui leur impose de marquer au minimum 294 points sur les trois matchs.

Le voyage pour la Côte d'Ivoire reste toujours à portée de main. Mais pour le rendre effectif, les Eléphants doivent non seulement remporter leurs trois matchs mais aussi le faire avec la manière avec un écart de 65 points et plus sur l'ensemble des trois oppositions.

Cote d'Ivoire

Bombardement de Bouaké en 2004 - Pas de poursuite en France contre 3 ministres

C'est sans doute la fin d'une longue procédure judiciaire pour trois anciens ministres français :… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Le Patriote. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.