Cote d'Ivoire: Filière anacarde - 761 mille tonnes produits en 2018

22 Février 2019

La filière anacarde a enregistré une production de 761 mille tonnes en 2018 contre 711 mille tonnes en 2017, soit une hausse de 50 mille tonnes. Hier mercredi, le président du conseil d'administration (PCA) du Conseil coton-anacarde, Bamba Mamadou, l' a fait savoir lors du lancement de la campagne 2019 à l'ex-Caistab au Plateau.

Cependant, M. Bamba a reconnu que la campagne 2018 de commercialisation de la noix de cajou n'a pas été facile.

« Elle s'est déroulée dans une conjoncture internationale défavorable. Les difficultés ont été traduites par une baisse généralisée des prix bord champ et un rallongement des périodes de commercialisation dans l'ensemble des pays de la sousrégion », a indiqué le PCA.

Poursuivant, le directeur général du Conseil coton-anacarde, Adama Coulibaly, a révélé que le reliquat de stock aux mains des exportateurs est de 16 mille tonnes.

Toutefois, il a rassuré que ce stock est détenu dans des « conditions idéales, répondant aux normes de qualité » et que les contrats sont en cours afin de l'évacuer.

En outre, il a assuré que le stock ne sera pas ajouté à la production de 2019. Concernant la fuite des noix de cajou, ce sont 31 camions transportant 216 tonnes qui ont été arrêtés lors de la campagne écoulée. « La loi de mai 2018 facilite le traitement des questions liées à la fuite du produit.

Tous les produits saisis sont la propriété de l'organe de régulation », a souligné Adama Coulibaly. Aussi a-t-il salué l'implication des forces de l'ordre dans la lutte contre la fraude ainsi que celle des comités de surveillance mis sur pied dans les différentes zones.

S'agissant de la transformation des noix de cajou, le directeur général du Conseil cotonanacarde a annoncé que ce sont 68 667 tonnes qui ont été transformés pour un objectif de 100 mille tonnes contre 44 mille tonnes transformés en 2017, soit une hausse de 53%.

Pour cette campagne, il a indiqué que l'objectif est de 130 mille tonnes. Le prix bord champ plancher du kg de noix de cajou a été fixé à 375 F. Le prix magasin intérieur est de 400 F et il est de 459 F pour le magasin portuaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.