Cote d'Ivoire: Grève des enseignants - Une dizaine de motos incendiées à Bouaké

Une foule d'étudiants de l'université Houphouët-Boigny a défilé à Abidjan, le 26 février 2019.
25 Février 2019

Une dizaine de motos ont été incendiées, ce lundi 25 février 2019, à Bouaké, au cours d'une rencontre de syndicalistes, rapportent plusieurs témoins.

Plusieurs sources concordantes affirment que les motos ont été incendiées, au moment où des membres de la Cosefci (Coalition secteur éducation formation de Côte d'Ivoire) se sont donnés rendez-vous au carrefour château d'Ahougnanssou «pour un briefing», indique-t-on.

«En pleine rencontre en bordure de la voie, une voiture va foncer sur le groupe . Ils sont alors obligés de courir dans tous les sens pour éviter le pire», explique un témoin.

«Les conducteurs à bord du véhicule vont descendre et mettre le feu dans le tas de motos restées sur place», poursuit le même informateur.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.