Angola: Le pays et São Tomé discutent de la coopération

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a rencontré lundi le Premier ministre de la République de São Tomé e Príncipe, Jorge Bom Jesus, avec lequel il a discuté du renforcement de la coopération entre les deux pays.

À la fin de la réunion, qui a duré environ une heure, les deux entités n'ont fait aucune déclaration à la presse.

De son côté, l'ambassadeur d'Angola à Sao Tomé-et-Principe, Carlos Gustavo dos Anjos, a déclaré en marge de la réunion que les deux pays cherchaient à identifier de nouveaux domaines de coopération.

Le diplomate de Sao Tomé a souligné que son pays cherchait des opportunités d'investissement dans le secteur privé.

L'Angola et São Tomé coopèrent dans les domaines de la formation, de l'éducation, de la défense et de la sécurité, du tourisme et des transports.

Jorge Bom Jesus est arrivé à Luanda ce lundi matin, en visite de travail à l'invitation du Président de la République, João Lourenço.

Selon le programme, le Premier ministre de São Tomé e Príncipe prévoit pour ce même lundi après-midi, une réunion avec la communauté santoméenne vivant en Angola.

L'Angola et São Tomé et Príncipe entretiennent des relations de coopération dans les domaines politique, diplomatique et économique, ainsi que partagent des relations au sein de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC) et des Pays africains de la langue officielle portugaise (PALOP).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.