Afrique: Développement de startups - La Banque mondiale va décaisser plus de 3 milliards Fcfa

25 Février 2019

Le Groupe de la Banque mondiale, à travers sa filiale la Société financière internationale (Sfi), annonce qu'elle va accorder un financement de 6 millions de dollars (plus de 3 milliards Fcfa) à des startups technologiques en Afrique subsaharienne.

Selon l'institution, ce sont le Kenya, le Nigeria, le Ghana et l'Afrique du Sud qui sont concernés par ce fonds qui sera déboursé par Tide Africa, propriété de la société de capital-risque basée au Royaume-Uni (TLcom Capital LLP).

A en croire la note de la Banque mondiale, l'identification des bénéficiaires et la distribution des fonds seront faites par Tide Africa.

Et d'ajouter: « la majorité des investissements de Tide sera concentrée en Afrique anglophone: Kenya, Nigeria, Ghana et Afrique du Sud.

L'allocation restante sera déployée dans d'autres pays d'Afrique occidentale, orientale et australe ».

En 2018, la Sfi a investi au total 23 milliards de dollars soit près de 13 000 milliards Fcfa dans les pays en développement.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.