Nigeria: Violences et retards lors des élections

25 Février 2019

Les opérations de vote se sont poursuivies dimanche dans les zones affectées par les violences ou les retards. L'heure est désormais à l'attente de la proclamation des résultats de la présidentielle et des législatives.

Le bureau de vote dans le quartier d'Okota, situé dans la périphérie de la mégalopole de Lagos, n'a pas été épargné par les actes de vandalisme, à en croire Samuel Disu, électeur venu accomplir son devoir civique.

"Un groupe de jeunes est venu nous intimider, et ils sont allés jusque dans l'isoloir pour renverser la table, ils ont ouvert l'urne, et ils ont mis le feu sur tous les bulletins de vote", affirme cet électeur.

Martins Odiete, un autre électeur nigérian, a parcouru des centaines de kilomètres pour s'apercevoir que son nom ne figurait pas sur le ficher électoral de son bureau de vote, dans le quartier des affaires de Victoria Island à Lagos.

"Ils m'ont dit que mon nom n'était pas sur leur liste, or je suis au bon bureau de vote, le numéro 016", se plaint-il.

"Je me suis renseigné en ligne et j'étais d'accord pour voter. Après vérification ici, ils m'ont dit que mon nom n'était pas sur leur liste, je ne sais pas ce qui se passe, pourtant ma carte d'électeur est valide. Comment puis-je comprendre cette anomalie ?"

Les partis croient en leur succès

Bola Ahmed Tinubu est le président du conseil de campagne de l'APC, le parti au pouvoir. Il est persuadé que son parti gagnera l'élection présidentielle.

"Ma détermination pour mon parti me dit qu'on va gagner, parce qu'on a le soutien du peuple", affirme-t-il sûr de lui avant d'ajouter: "Faites une rétrospective sur nos campagnes, vous verrez de quoi je parle".

"Pour l'intérêt du Nigeria, nous sommes prêts à accepter le verdict des urnes si le processus est libre et transparent", affirme de son côté Fela Dorutoye, le candidat à l'élection présidentielle de son parti Alliance for New Nigeria.

L'actuel Président du Sénat, Bukola Saraki, a perdu son poste de sénateur pour le compte de son parti, le PDP.

Les autres résultats ne seront pas disponibles d'ici 48 heures.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.