Sénégal: Présidentielle - Les électeurs toujours dans l'attente des résultats

Des sénégalais font la queue pour voter

Le Sénégal est dans l'attente des résultats provisoires du premier tour de l'élection présidentielle. Seule la commission nationale de recensement des votes est habilitée à donner ses résultats.

Le juge qui dirige la commission nationale de recensement des votes, Demba Kandji, premier président de la Cour d'appel de Dakar, a indiqué lundi que les résultats seront donnés, au plus tôt, jeudi. Elle doit le faire avant vendredi minuit. Pourquoi ce délai ? Car le code électoral est clair : c'est la commission nationale qui est chargée de traiter tous les PV qui ont été contestés par les candidats.

Chaque commission départementale - il y en a 45 - transfère à la commission nationale un procès-verbal avec les résultats des 5 candidats. Elle joint évidemment les procès-verbaux de tous les bureaux et met en avant ceux qui ont été contestés, s'il y en a, par les représentants des candidats à la fin du dépouillement.

Car seule la commission nationale peut trancher. Deux cas de figure se présentent : le procès-verbal d'un bureau peut être annulé, par exemple, si le nombre de votants est supérieur au nombre d'inscrits. Un procès-verbal peut être « redressé », c'est le terme juridique, si les calculs ont été mal réalisés.

La commission nationale de recensement va donc effectuer ces contrôles, en présence de toutes les parties. Les résultats des PV départementaux pourraient donc évoluer et le calcul de la majorité absolue qui se fait sur le nombre de suffrages exprimés également, d'où la prudence et l'appel du juge Demba Kandji qui demande d'attendre la publication des résultats nationaux dits « provisoires » au plus tard vendredi minuit.

Les 5 candidats auront alors 48h pour déposer d'éventuelles contestations au niveau du Conseil constitutionnel, institution qui est chargée d'annoncer les résultats définitifs du premier tour de l'élection présidentielle.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.