Gabon: Ali Bongo fait le ménage dans sa garde rapprochée

Ali Bongo Ondimba, President of Gabon, speaking at the Illegal Wildlife Trade Conference in London on October 11, 2018.

Ali Bongo qui a regagné son pays dimanche dernier a poursuivi mardi 26 février son tour de la capitale en voiture pour saluer ses compatriotes. Après la rue où il n'est pas descendu de sa voiture, Ali Bongo est retourné au palais présidentiel pour présider son tout premier conseil des ministres depuis ses ennuis de santé. Le conseil s'est soldé par une pluie de nominations.

Selon des images diffusées par la télévision nationale, tous les ministres se sont levés et ont longuement applaudi lorsqu'Ali Bongo a pris place sur son fauteuil de commandement.

L'émotion était palpable. Trop de rumeurs ont circulé sur l'état de santé d'Ali Bongo depuis son hospitalisation en Arabie saoudite et sa longue convalescence au Maroc. La rareté des informations officielles a installé le doute et provoqué une guerre des clans au sommet de l'Etat.

Ce mardi, Ali Bongo a démontré qu'il est de retour. Il a fait le ménage autour de lui et dans la haute administration. Il s'est séparé du métronome de sa sécurité, le Sud-Coréen Park Sang-Chul après 35 ans de service. Plusieurs cadres de la présidence sont remerciés. Liban Soleman, homme fort durant le premier mandat est envoyé en Arabie saoudite comme ambassadeur. Les nominations ont aussi touché les régies financières et certaines entreprises juteuses.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.