Cameroun: Me Michèle Ndoki aurait-elle été assassinée par la milice ?

27 Février 2019

Arrêté illégalement, déportée à Yaoundé, annoncée à la Police Judiciaire, l'une des cadres du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC, opposition) Maître Michèle Ndoki est introuvable pour l'instant.

Son avocat Me Emmanuel Simh affirme s'être rendu à la police judiciaire (PJ). Si le patron de la PJ confirme son arrestation, non seulement il n'a pas pu la rencontrer mais en plus il ne lui a pas communiqué son lieu de détention.

Il s'agit là des mêmes techniques utilisées à la suite des arrestations et déportations du 26 et 28 janvier 2019.

Décidément dans cette sauvagocratie chacun s'amuse à jouer qui sera le plus méchant, cruel ou ignoble.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.