Algérie: Zitouni - L'esprit de fidélité au message de Novembre 1954 est éternel

Ouargla — Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a affirmé mercredi à Ouargla que "l'esprit de fidélité au message de Novembre 1954 est éternel" et le sera toujours "pour nourrir les générations futures".

S'exprimant lors d'une rencontre, tenue à l'occasion du 57ème anniversaire des manifestations populaires du 27 févriers 1962, le ministre a indiqué que le peuple algérien "est conscient des valeurs de l'énorme sacrifice des héros de la Nation", ajoutant que "l'esprit de fidélité au message de Novembre 1954 est éternel" et le sera toujours "pour nourrir les prochaines générations."

Tayeb Zitouni a ajouté que l'Algérie commémore officiellement les manifestations du 27 février 1962, soulignant que "l'ensemble des wilayas, musées et directions des Moudjahidine commémorent aujourd'hui cette révolte populaire de façon officielle".

Organisée pour exprimer le refus des habitants de cette région du pays de tous les plans du colonisateur français visant la séparation du Sahara du territoire national, cette épopée "éternelle" constitue une "étape grandiose, et une preuve éclatante de l'authenticité du peuple algérien, de son attachement à la patrie et à la liberté de l'Algérie unie", a-t-il souligné.

"Elle demeurera une page exceptionnelle dans l'histoire du peuple et de sa lutte pour l'indépendance et l'unité nationale, puis de la phase d'édification", a-t-il dit.

Les jeunes, a souligné dans ce sens le ministre, "doivent préserver les acquis réalisés et suivre la voie de leurs ancêtres et faire face aux défis futurs."

Des intervenants, dont des historiens, chercheurs et universitaires, ont mis en exergue, lors de cette rencontre tenue à la Maison de la Culture Moufdi Zakaria, en présence du secrétaire général de l'Organisation nationale des moudjahidines par intérim, Ali Boughezala, les autorités de la wilaya, de la famille révolutionnaire et des élus locaux, l'impact positif des manifestations du 27 févier 1962 d'Ouargla sur la guerre de libération nationale, à la veille de la dernière étape des négociations des accords d'Evian.

Initiée par le Centre national des études et de recherches sur le Mouvement national et la Révolution du 1er Novembre 1954, une exposition a été organisée, en marge de cette rencontre, sur le livre d'histoire, ainsi que des affiches de films et documentaires retraçant des pans de la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954.

Auparavant, le ministre des Moudjahidine avait déposé une gerbe de fleurs au pied de la stèle située à la place des manifestations du 27 février jouxtant le siège de la commune d'Ouargla, puis au cimetière des chouhada, avant de présider une cérémonie symbolique de dénomination d'un nouveau pôle résidentiel, relevant de l'Agence d'amélioration et de développement du logement (AADL), au nom de 27 février 1962.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.