28 Février 2019

Afrique: Camerounaises, Nigérianes, Sud-Africaines sur le pont à J-100 du Mondial 2019

A 100 jours de la Coupe du monde féminine 2019 (7 juin-7 juillet en France), les trois représentants de l'Afrique sont sur le pont. Les « Lionnes Indomptables » se préparent au Cameroun. Les Nigérianes et les Sud-Africaines, elles, disputent un tournoi à Chypre.

Quoi de mieux qu'une mini-Coupe du monde pour préparer la phase finale du Mondial 2019, prévue en France 7 juin au 7 juillet ?

C'est pour cette formule qu'ont opté les Nigérianes, championnes d'Afrique en titre, et les Sud-Africaines, finalistes malheureuses de la Coupe d'Afrique des nations 2018. Le Nigeria et l'Afrique du Sud disputent en effet la Cyprus Women's Cup 2019, du 27 février au 6 mars.

« La meilleure préparation » de l'histoire pour le Nigeria ?

Ce tournoi à 12 équipes a pour le moment mal commencé pour les « Super Falcons » du Nigeria. Celles-ci se sont inclinées 4-1 face aux Autrichiennes, dans le groupe C.

Leur superstar, l'attaquante du FC Barcelone Asisat Oshoala, était pourtant bien présente sur la pelouse. Pas de panique toutefois pour l'équipe nationale féminine de l'année 2018 en Afrique, qui affrontera la Slovaquie le 1er mars et la Belgique le 4 mars.

Les Nigérianes n'en sont qu'à une petite partie de ce qu'elles veulent être « leur meilleure préparation de l'histoire » pour un Mondial durant lequel elles joueront contre les Norvégiennes (8 juin), les Sud-Coréennes (12 juin) et les Françaises (17 juin).

Ladite préparation a débuté avec un tournoi en Chine, à la mi-janvier, et un revers 3-0 face aux Chinoises, puis un succès 4-1 face aux Roumaines. Elle pourrait se poursuivre avec des matches amicaux face aux Espagnoles, aux Canadiennes, voire aux Jamaïquaines.

C'est en tout cas ce qu'a laissé entendre la Fédération nigériane de football (NFF). La NFF a par ailleurs assuré que ses représentantes finiraient par un stage en Autriche, là où s'étaient réunis les « Super Eagles » avant la Coupe du monde 2018 masculine.

Des Sud-Africaines ambitieuses

Les Sud-Africains, eux, n'étaient pas au Mondial 2018 en Russie. Au pays de Nelson Mandela, on mise désormais beaucoup sur le football féminin pour briller l'été prochain, face aux Espagnoles (8 juin), aux Chinoises (13 juin) et aux Allemandes (17 juin).

La Fédération sud-africaine (SAFA) a donc concocté un programme chargé pour les « Banyana Banyana ». Il a commencé avec une courte défaite face aux Néerlandaises le 17 janvier au Cap, puis s'est poursuivi avec un nul 0-0 face aux Suédoises le 22 janvier.

Les Sud-Africaines ont concédé un autre nul, ce 27 février, face aux Finlandaises (2-2). A Larnaca, elles vont ensuite défier les Nord-Coréennes (1er mars) puis les Tchèques (4 mars).

Surtout, les vice-championnes d'Afrique auront le redoutable privilège d'affronter les Etats-Unis, la meilleure nation en football féminin, le 12 mai à Santa Clara en Californie.

Des Camerounaises discrètes

Les Camerounaises, troisièmes de la CAN 2018, se sont, elles, lancées le 5 février dans un stage intensif à domicile, dans le centre d'excellence de Mbankomo.

La Fédération camerounaise (Fécafoot) « fait et fera tout ce qu'elle peut pour mettre les joueuses dans un cadre de travail idéal afin qu'elles soient plus performantes », a assuré son président Seidou Mbombo Njoya.

Pour l'heure, les joueuses de l'équipe du Cameroun sont en train de parfaire leur condition physique, en affrontant entre autre des formations locales masculines.

La Fécafoot a annoncé une participation à un tournoi en Chine, en avril, sans donner davantage de précisions. Un calendrier plus complet devrait être dévoilé dans les prochains jours.

Bâtir un planning ambitieux en vue du Mondial n'a en effet pas été simple. La Fécafoot a vécu des élections sous tension, en décembre, avant que le sélectionneur des « Lionnes Indomptables », Joseph Ndoko ne soit écarté en janvier.

Malgré ce contexte loin d'être idéal, le Cameroun espère convaincre face aux Canadiennes (10 juin), aux Néerlandaises (15 juin) et aux Néo-Zélandaises (20 juin).

Afrique

L'UNICEF lance une campagne de sensibilisation sur l'importance des vaccins

Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé jeudi une campagne mondiale pour sensibiliser les… Plus »

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.