28 Février 2019

Mali: La MINUSMA condamne une attaque meurtrière contre des civils dans la région de Mopti

La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) a condamné vigoureusement jeudi une attaque par engin explosif improvisé , le 26 février 2019, contre des civils dans le village de Gondogourou, dans la région de Mopti.

Le corps piégé d'une personne disparue 48 heures auparavant a explosé, tuant sur le coup au moins 10 personnes et en blessant deux autres, tous des hommes de la communauté dogon, venus disposer du corps pour son enterrement, a expliqué la MINUSMA dans un communiqué de presse.

Le même jour, les corps des victimes de l'attaque ainsi que les restes du corps piégé ont été enterrés par les Forces armées maliennes (FAMa), déployées sur place après l'incident.

« Le fait de piéger un cadavre dans le but de causer des victimes additionnelles est indigne et constitue un crime grave. Les auteurs d'une telle ignominie doivent être jugés et condamnés », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies et Chef de la MINUSMA, Mahamat Saleh Annadif.

La MINUSMA, tout en présentant ses sincères condoléances à la communauté affectée de Gondogourou, a appelé l'ensemble des communautés de la région de Mopti à la retenue et au discernement.

« Cet acte odieux ne peut, en aucun cas, être justifié. Ces criminels ne doivent en aucune manière ébranler les liens séculaires qui ont régi, pendant des siècles, la cohabitation entre les différentes communautés maliennes », a ajouté M. Annadif.

La MINUSMA a dit qu'elle restait disposée à soutenir le gouvernement et les forces de défense et de sécurité dans leurs efforts actuels de sécurisation et de prévention dans le cadre de la protection de la population civile dans les localités en proie à des menaces d'attaques et de violences.

Mali

Mort de G. Dupont et C. Verlon - Les forces spéciales ont poursuivi les ravisseurs

Selon les informations de RFI, les forces spéciales françaises étaient présentes à… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.