28 Février 2019

Cote d'Ivoire: Dépigmentation - Plus de la moitié des femmes s'éclaircissent la peau à Abidjan

Selon des statistiques du Chu de Treichville, plus de la moitié des femmes, dans la capitale économique ivoirienne, utilisent des produits non autorisés pour éclaircir la peau.

«A Abidjan, 53% des femmes âgées de 15 à 45 ans, sans distinction de catégorie socio-professionnelle», s'éclaircissent la peau en utilisant des produits cosmétiques, déplore le professeur Joseph Elidjé Ecra du Service de dermatologie du Centre hospitalier universitaire (Chu) de Treichville.

Le dermatologue, par ailleurs infectiologue a livré ces informations le 26 février 2019, au cours de la cérémonie de célébration des dix ans d'existence de l'hebdomadaire «Le Journal de l'Economie».

Le spécialiste de la peau précise qu'il tient ces chiffres au terme des consultations médicales «de plus de 10 000 femmes dans les centres spécialisés, ces deux dernières années». Tout en déplorant la forte présence des industries cosmétiques en Côte d'Ivoire.

Il a par ailleurs indexé «des pharmaciens devenus commerçants» des produits cosmétiques qui dégradent la peau. Il pointe aussi du doigt «la complicité des médecins» qui, sans hésiter, prescrivent les produits dermatologiques illicites.

Il est bon de savoir que la Côte d'Ivoire a interdit l'utilisation des produits qui dépigmentent la peau, depuis quatre bonnes années. Car, estimant qu'ils sont trop dangereux pour la santé.

Cote d'Ivoire

Bombardement de Bouaké en 2004 - Pas de poursuite en France contre 3 ministres

C'est sans doute la fin d'une longue procédure judiciaire pour trois anciens ministres français :… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.