1 Mars 2019

Ile Maurice: Quadruplés - Devina portait un cinquième bébé

Devina Bhoyjonauth, 22 ans, a mis au monde hier, jeudi 28 février, à l'hôpital Jawaharlal Nehru, Rose-Belle, des quadruplés. Les deux filles et deux garçons sont tous en bonne santé, confirme le ministère de la Santé. Toutefois, le père, Viren Rungen, révèle qu'il aurait dû y avoir un cinquième bébé. Récit.

Elle a déjà deux enfants, de 6 ans et 4 ans, d'une précédente union. Il y a deux ans, lorsqu'elle refait sa vie avec Viren Rungen, 43 ans, qui a, lui, trois enfants avec son ex-femme, Devina Bhoyjonauth souhaite un enfant de lui. À trois mois de grossesse, la nouvelle tombe : elle attend des quadruplés. Il s'avère que quelques semaines avant, elle avait subi une intervention chirurgicale pour se faire enlever un foetus. «Ti baba ti dan so tub (NdlR, trompe de Fallope). Li ti enn danzé pou so lasanté. Mais cela veut dire qu'elle attendait cinq enfants au total», affirme le père des quadruplés.

Si les parents avaient été plus que ravis d'apprendre cette naissance multiple, ils expliquent que la grossesse n'a pas été de tout repos pour la jeune femme. «Ti ariv enn moman kot li pa ti pé mem kapav marsé. Li ti pé zis dormi», raconte Viren Rungen. Mais Devina Bhoyjonauth était heureuse. Elle avait tout préparé pour l'arrivée des petits. «Elle a tout acheté pour quatre, vêtements, biberons, accessoires», soutient fièrement son compagnon.

«Nou pou sey trasé»

Dans un premier temps, le couple n'avait pas souhaité ébruiter la nouvelle. Mais depuis que Devina Bhoyjonauth a mis au monde ses enfants, à cinq heures du matin, hier, amis et proches ne cessent d'appeler. Dans leur village à Surinam, l'émotion se fait aussi sentir. «Éna bann travayer Winner's tousala ki finn anvi koné si tou korek, bann dimounn ki konn nou», dit Viren Rungen.

À hier, deux des quatre bébés avaient été transférés de l'hôpital de Rose-Belle à ceux de Candos et Flacq. Hier après-midi, la jeune maman se trouvait toujours dans le «labour ward» et n'avait pas droit aux visites. «Mé dokter finn dir mwa ki zot bien», souligne Viren Rungen. Une nouvelle confirmée par le ministère de la Santé.

À présent, la seule préoccupation des parents reste d'obtenir le financement nécessaire pour élever leurs enfants. Viren Rungen est maçon et sa compagne femme au foyer. L'habitant de Surinam est conscient des difficultés. «Mé nou pou sey trasé. Nou espéré ki gouvernma pou ed nou ladan.»

Ce cas hors du commun

C'est un accouchement rare qui avait eu lieu en Allemagne en 2015. Une femme âgée de 65 ans, mère de 13 enfants et grand-mère de sept petits-enfants, avait accouché de quadruplés «pas complètement développés» à Berlin. Annegret Raunigk avait procédé à une fécondation in vitro en Ukraine, selon la chaîne de télévision RTL. Ce qui n'a toutefois pas été le cas de Devina Bhoyjonauth, avance son compagnon. Tout s'est fait naturellement, insiste Viren Rungen.

Ile Maurice

Raj Ramlugun - Air Mauritius doit continuer à rouler peu importe l'issue de cette plainte

Face à la presse pendant 90 minutes ce vendredi 19 avril, Raj Ramlugun, ancien employé d'Air Mauritius et… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.