Angola: L'Angases reprend la production d'oxygène à l'usine de Lobito

Lobito — Après deux ans et demi sans production d'oxygène, l'usine de la société angolaise de gaz comprimés (Angases) a repris ses activités mercredi dernier dans la municipalité de Lobito, province de Benguela, après la restauration de l'électricité par l'ENDE, a appris samedi l'Angop de sa direction.

Le Directeur général adjoint de l'Angases, Leonardo Augustin, a déclaré dans une interview à l'Angop que le manque d'électricité en puissance suffisante avait arrêté la production d'oxygène à Lobito, mais les opérations ont été normalisées mercredi, après que la Société nationale de distribution L'électricité (ENDE) ait dépanné le défaut électrique.

Il a noté que, avant la suspension de la production d'oxygène, la fabrique dépendait d'un générateur alternatif dont la défaillance, associée à des coûts élevés du carburant ont conduit l'administration de l'Angases « à traiter, deux mois, du Poste de transformation (PT) d'énergie dans le établissement".

Il a ajouté que le PT a une puissance 1,000 KVA, dont 700 sont destinés à la consommation de la plante qui, comme précédemment, produit chaque jour 60 bouteilles de sept et cinq mètres cubes de gaz acétylène et trois litres d'oxygène, l'équivalent de 90 mille litres par mois.

Leonardo Agostonho estime que l'électricité fournie par l'ENDE contribuera également à stabiliser la production à l'usine de Lobito et que, par conséquent il n'y aura pas de raison d'un manque d'oxygène dans les unités hospitalières et industrielles de la province de Benguela.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.