3 Mars 2019

Burundi: Le nouveau parti d'Agathon Rwasa interdit de réunion publique

Au Burundi, Agathon Rwasa a dernièrement réussi à reconstituer un nouveau parti. Ce dernier comptait organiser une réunion publique ce dimanche 3 mars à Bujumbura mais le maire de la ville lui a signifié une interdiction de réunion pour raisons « sécuritaires », sans autres explications.

Ce genre de protectionnisme politique ne nous avance à rien. Et c'est même une honte, lorsqu'on prétend toujours que la sécurité est à 100%, d'assimiler des activités régulièrement reconnues par la loi... [à] une menace sécuritaire. C'est une décision qui émane de certains officiers trop zélés, peut-être, qui ont du mal à se départir de leur ancienne formation ou de leur ancien mouvement, lorsqu'ils étaient dans la rébellion. C'est très dommage, mais nous ne perdons pas courage. Nous sommes dans une lutte, nous devons persévérer.

Burundi

Le pays frappé par une épidémie de paludisme

Depuis le début de l'année, plus de 3 millions de personnes ont été touchées par une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2019 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.