3 Mars 2019

Congo-Kinshasa: 100 premiers jours - Félix Tshisekedi se dévoile !

Photo: Présidence RDC
Président de la RDC Félix-A. Tshisekedi

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi a dévoilé, le samedi 2 mars, les mesures urgentes qu'il compte prendre pendant les 100 premiers jours de son accession à la magistrature suprême. Ce projet ambitieux, soit-il, est axé sur plusieurs domaines de la vie notamment, l'éducation, la sécurité, les infrastructures, la jeunesse, santé, agriculture et élevage.

Dans son allocution, le Chef de l'Etat a promis de faire de la décrispation politique un élément capital. Raison pour laquelle, il a prévu, dans les dix jours, à dater de samedi dernier, de signer une mesure de grâce pour la libération sans condition des prisonniers politiques et ceux qui sont accusés des délits d'opinion lors des manifestations qui ont eu lieu avant la tenue des élections. Puis, instruire le Ministre de la justice à prendre toutes mesures nécessaires dans les conditions prévues par la loi pour le retour des exilés politiques afin qu'ils exercent leurs activités dans le respect des institutions républicaines.

Focus !

Comme dans toutes ses autres interventions depuis son investiture, Félix Tshisekedi a, une fois de plus, promis de faire de la question d'intérêt du peuple son cheval de bataille. Ainsi, a-t-il invité l'ensemble de la population congolaise de s'approprier ce programme de 100 jours.

Dans son discours-programme prononcé, entre autres, devant le Premier ministre, les Députés nationaux, les cadres et militants de sa famille politique rassemblés à la place échangeur de Limete, Tshisekedi fils a rassuré de la nomination un nouvel administrateur et son adjoint dans le territoire de Yumbi, Maï-Ndombe où la population vit dans des conditions calamiteuses depuis la naissance des conflits intercommunautaires, ayant causé la mort de près de 800 personnes depuis 2018. Pour tenter de rétablir la paix dans ce coin du pays, "Fatshi" entend convoquer une tripartite RD. Congo- République du Congo et HCR, afin d'identifier et permettre le retour des congolais refugiés à Brazzaville. Concernant l'insécurité qui prévaut à l'Est et dans le Kasaï Central, un dialogue entre la société civile et les forces vives est envisageable pour permettre un cessez-le-feu au profit d'une paix dans ces contrées.

En outre, le Président de la République a indiqué que le constat dans le secteur de la santé est amer en RD. Congo où il existe peu d'hôpitaux qui sont équipés ; les conditions de traitement de soin ne sont pas conformes à la vie humaine. Afin de mettre fin à cette situation, les 100 premiers jours du Président seront marqués par la réhabilitation de certains hôpitaux de référence dont celui de maman Yemo et de Sendwe, à Lubumbashi, la construction d'un hôpital pour le traitement de maladie à virus Ebola à l'Est du pays ainsi que la réhabilitation de 25 centres de santé. Dans le secteur de l'éducation, le Chef de l'Etat entend œuvrer avec une main forte dans la construction des écoles capables d'assurer l'éducation des jeunes. Plusieurs autres projets figurent dans les mesures urgentes de 100 premiers jours. Parmi lesquels la lutte contre la corruption notamment, avec la nomination des hommes intègres à la tête du Ministère de la justice, la vulgarisation du code minier, l'électrification des camps Kokolo, Tshatshi et Kibomango.

En savoir plus

Félix Tshisekedi dévoile son programme pour les 100 prochains jours

Félix Tshisekedi a dévoilé samedi 2 mars le programme des 100 premiers jours de son mandat à… Plus »

Copyright © 2019 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.