3 Mars 2019

Afrique: CAF CC - SALITAS FC continue de marquer le pas

En match comptant pour la quatrième journée des matchs de groupes de la coupe de la Confédération de la CAF Total 2018-2019, le club burkinabè de SALITAS FC était opposé au Club sportif Sfaxien de la Tunisie. Une rencontre du groupe B disputée le dimanche 3 mars 2019 au stade du 4-août à Ouagadougou et qui s'est soldée par le score nul et vierge de 0 but partout.

Une entame de partie quelque peu timide entre SALITAS FC et le Club sportif Sfaxien dans le cadre de la quatrième journée de la phase de groupe de la coupe de la Confédération de la CAF Total 2018-2019. Si le club tunisien a laissé le contrôle du jeu à son adversaire burkinabè de SALITAS FC, celui-ci, à l'image de son capitaine Youssouf Barro, fait tourner le ballon aussi bien dans la largeur que la profondeur sans pouvoir trouver la faille. En effet, le CS Sfaxien, bien organisé dans sa deuxième moitié de terrain et une bonne maitrise tactique, a su mettre en difficulté l'organisation offensive du club burkinabè. Alors qu'on s'attendait au danger venant de SALITAS FC, c'est plutôt le club tunisien qui sort de sa torpeur en se signalant avec le premier corner de la rencontre à la 26e mn qui ne donne rien.

Condamné à gagner afin de se relancer dans la course pour un des deux tickets qualificatifs pour les quarts de finales, SALITAS FC va pousser en multipliant les offensives mais, avec un seul attaquant en pointe, Elliass Dianda, les poulains du coach Ladji Coulibaly avaient dû mal à faire la différence. Ces derniers ont failli se faire surprendre à la 30e mn lorsque partit sur le flanc droit, le Sfaxien Oueslati H

Les deux parties regagnent la période d'oxygénation par cette parité au score de 0 but partout et engagent la deuxième période avec un peu plus d'envie et des remplacements de part et d'autre surtout sur le plan offensif. Et, c'est le CS Sfaxien, qui n'était pas loin de faire la différence à la 68e mn. Suite à un contre bien conduit sur le côté gauche par Chaouat Firas, le ballon parvient au deuxième poteau où, tout seul et libre de tout marquage, Oueslati Habib dévisse sa frappe au-dessus de la barre transversale du gardien de but de SALITAS FC, Daouda Diakité.

Les dernières minutes se disputent difficilement avec des joueurs quelque peu émoussés qui courent dans tous les sens à la recherche du précieux but qui relancerait SALITAS FC dans la course au classement ou permettrait au CS Sfaxien de consolider son fauteuil de leader du groupe B. Malheureusement, pour ces deux formations, elles ont dû se contenter du nul de 0 but partout. Un score qui fait l'affaire de l'Etoile sportive du Sahel qui, après sa victoire en déplacement face à Enugu Rangers par 2 buts à 0, se retrouve désormais en tête du classement avec 7 points contre 6 points pour le CS Sfaxien (deuxième) suivi de Enugu Rangers avec 4 points et SALITAS FC ferme la marche avec 3 points à son compteur. Le prochain rendez-vous est fixé dans une semaine avec la cinquième journée au cours de laquelle, on aura SALITAS FC - Enugu Rangers et CS Sfaxien - Etoile sportive du Sahel.

Déclarations d'après-match

Ladji Coulibaly, entraineur de SALITAS FC

« Nous avons eu à faire à un adversaire expérimenté »

« Ce n'est pas totalement fini. Il nous reste deux matchs à jouer et comme je l'avais dit, SALITAS FC marque peu. Nous avons essayé de mettre quelque chose en place pour prendre les trois points mais, c'était sans compter avec un adversaire expérimenté. Je suis déçu puisque nous avons eu une avalanche d'occasions de but malheureusement, la chance ne nous a pas souris. Il faut avouer qu'au niveau africain, nous n'avons pas beaucoup d'expérience et cela est aussi important ».

Ruud Krol, entraineur du CS Sfaxien

« SALITAS FC avait une bonne maitrise de jeu »

« Nous avons joué contre une bonne équipe de SALITAS FC qui avait une bonne maitrise de jeu. J'ai dit à mes joueurs que les matchs de coupes africaines sont différents de ceux du championnat national que nous disputons régulièrement en Tunisie. Pour cette rencontre, notre infirmerie n'était pas vide et nous avons enregistré l'absence de bon nombre de cadres. Nous allons tout faire, malgré tout, pour maintenir le rythme jusqu'au bout »

Afrique

Le changement climatique va impacter sur la productivité des économies

Incendies, cyclones, sécheresses, températures extrêmes... sont les effets les plus connus du… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: CAF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.