Ile Maurice: Pravind Jugnauth - «Tout comme l'Inde contre les Anglais, nous lutterons pour récupérer notre territoire»

«Tout comme Maharishi a lutté pour boycotter les Anglais afin que l'Inde revienne aux Indiens, nous aussi nous mènerons une lutte pour que nous soyons complètement décolonisé ! » C'est ce qu'a déclaré le Premier ministre Pravind Jugnauth ce lundi 4 mars à Nouvelle-France. Il participait à la célébration nationale du Rishi Bodh Mahotsav.

Le leader du gouvernement est revenu sur le dossier Chagos. «Mo koné ki kantité kritik nounn gagné mé sé pa lokazyon pou koz sa.» Il a poursuivi en rappelant que sir Anerood Jugnauth est la seule personne encore vivante qui peut témoigner sur ce qui s'est passé depuis 1965 dans ce dossier. «Nou pou adopté meyer stratézi pou regagn nou teritwar», a-t-il déclaré.

Pravind Jugnauth a également évoqué l'affaire MedPoint en remerciant ceux qui l'ont soutenu. «La vérité triomphera toujours. Je n'ai jamais eu peur. Le parcours n'a pas été facile, surtout pour mes enfants. Mais je leur ai tout le temps dit que dans la vie, quand vous êtes sur le droit chemin, vous n'avez pas à avoir peur.»

Le Premier ministre a cité l'exemple de l'Inde à plusieurs reprises lors de son discours. Parmi les points qu'il a abordés, l'éducation pour les femmes, comme l'a préconisé Swami Dayanand en Inde. «Zordi nou pé fer non selmen enn bon simé mé enn réform dan lédikasyon. Dans les années à venir, nous verrons que nos enfants auront plus d'opportunités dans la vie», a déclaré Pravind Jugnauth.

Il a également parlé du passage de Mahatma Gandhi à Maurice. «Il avait réalisé à l'époque qu'il fallait sensibiliser la population sur leurs droits. C'est pourquoi il avait envoyé Manilall Doctor en 1907.»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.