Congo-Brazzaville: "Malaria business" sur grand écran à Vindoulou

La projection du documentaire, enquête de Bernard Crutzen sur le traitement alternatif du paludisme par l'Artemisia, aura lieu ce 5 mars à l'espace Kimpélé, à Pointe-Noire.

L'activité est organisée par l'Institut français du Congo en partenariat avec le Réseau national pour le développement durable du Congo. L'artemisia annua ou Afra, plante médicinale d'origine chinoise prise en tisane, permettrait de soigner efficacement le paludisme. Ce fait a été affirmé par la Maison de l'Artemisia, basée en France, qui œuvre depuis 2014 à prouver son efficacité.

La créatrice de cette structure, le Dr Lucile Cornet-Verne, anime des conférences et a publié, avec Laurence Couquiaud, un livre intitulé « Artemisia une plante pour éradiquer le paludisme », paru en octobre dernier aux éditions Actes Sud.

La promotion de cette plante se fait dans plusieurs pays (dont le Congo avec Agria Loango) par des acteurs de terrain formés et organisés en un réseau de cultures et de distribution. Mais l'Organisation mondiale de la santé en déconseille l'usage. Pourquoi ? La réponse se trouve dans "Malaria business".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.