5 Mars 2019

Afrique de l'Ouest: Etape importante franchie dans la recherche d'un vaccin contre le virus Ebola

Dans un article paru dans la revue Nature Structural and Molecular Biology lundi 4 mars 2019, des chercheurs expliquent avoir identifié un anticorps capable de lutter efficacement contre les trois souches du virus Ebola qui touchent l'être humain.

Des chercheurs américains ont identifié chez un survivant de la plus grave épidémie d'Ebola à ce jour, celle survenue entre 2013 et 2016 en Afrique de l'Ouest et qui a fait plus de 11 000 morts, un anticorps efficace contre les trois souches de virus Ebola auxquelles l'homme est sensible - deux autres souches transmettent la maladie aux primates non humains.

Un vaccin expérimental avait été développé et testé à grande échelle par l'Organisation mondiale de la santé en Guinée, en 2015. L'expérimentation avait démontré qu'il était efficace, mais uniquement contre l'une de ces souches. Ce vaccin est actuellement utilisé en République démocratique du Congo, où une nouvelle épidémie d'Ebola a déjà fait au moins 500 morts.

Cette découverte pourrait donc permettre de trouver un vaccin plus efficace. Kartik Chandran, professeur d'immunologie à l'Albert Einstein College of Medicine de New York, est le chef de l'équipe. Selon lui, « le talon d'Achille » du virus est trouvé. Les analyses démontrent que l'anticorps, dont on savait déjà qu'ils neutralisait deux souches d'Ebola, peut contourner les défenses de la troisième souche.

Afrique de l'Ouest

Crise anglophone - Les forces de l'ordre accusées de violer des femmes et de tuer des civils

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a dénoncé ce jour des tortures et autres exactions perpétrées… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.