5 Mars 2019

Madagascar: Electricité - La Banque Mondiale accorde 150 millions de dollars

Des investissements efficaces au moindre coût tant dans les solutions de réseau d'électricité que hors réseau seront soutenus par la Banque mondiale.

Confiance. Les bailleurs de fonds croient en la capacité du pays à relever le grand défi de la vulgarisation de l'électrification. Des investissements d'amélioration de l'accès des ménages, entreprises et centres de santé aux services d'électricité seront soutenus. L'Association internationale de développement (IDA), institution de la Banque mondiale vient d'accorder un prêt important de 150 millions de dollars pour améliorer l'accès à l'électricité à Madagascar. « Le taux actuel d'électrification limite gravement la compétitivité du pays et affecte, de manière disproportionnée, les zones rurales, les pauvres et les ménages dirigés par des femmes », souligne le bureau de la Banque mondiale à Madagascar.

D'après les explications, ce lourd financement appuiera le Projet de développement à moindre coût de l'accès aux services électriques ou « Least Cost Electricity Access Development Project » (LEAD) financera des investissements rentables dans l'extension du réseau vers les périphéries des grandes villes et la densification à l'intérieur même du réseau. Le projet devrait électrifier au moins 1,7 million de personnes, dont 10 000 entreprises et 750 centres de santé. « Ceci, à l'aide d'outils de planification de pointe et de technologie à faible coût, afin de maximiser le nombre de nouveaux raccordements par dollar dépensé », précise le communiqué.

Complémentaire

Le projet incite les entreprises privées et les institutions financières à accélérer l'extension du marché de la technologie solaire hors réseau.

Le projet LEAD utilisera l'imagerie par satellite ainsi que l'analyse géo spatiale et des systèmes domestiques solaires pour atteindre les ménages pauvres dans les zones éloignées. « Le projet encouragera l'innovation « Fin Tech » malgache en développant l'utilisation de systèmes de paiement mobiles pour canaliser les crédits à la consommation pour les kits solaires hors réseau vers les ménages pauvres en dehors du système bancaire formel », explique Jan Kappen, chef de l'équipe de la Banque mondiale pour l'opération.

Le taux et le délai de remboursement de ce prêt n'ont pas été précisés. Ce financement important destiné au développement du réseau vient ainsi compléter le projet PAGOSE (Projet d'amélioration de la gouvernance et des opérations dans le secteur électricité). Par ailleurs, le conseil d'administration de la Banque mondiale a approuvé le financement additionnel de deux autres projets.

Celui relatif à la Croissance Agricole et Sécurisation Foncière (Casef) de l'ordre de 52 millions de

dollars renforcera le programme de certification foncière du gouvernement et visera la distribution de

2 millions de certificats fonciers supplémentaires d'ici juin 2022. 90 millions de dollars, également sous forme de dons viennent s'ajouter au projet de filets sociaux de sécurité et assureront la continuité des transferts monétaires aux ménages.

Madagascar

Accueil des Barea - La population également en liesse à Ambositra

Les personnes en situation de handicap n'ont pas été laissées en reste. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.