Maroc: Implantation de deux sociétés - Le parc offshore d'Oujda accueille ses premiers clients

Les efforts déployés par les responsables de la région de l'Oriental pour en faire une nouvelle destination de l'offshoring commencent à donner leurs fruits avec l'implantation de deux sociétés dans le parc offshore d'Oujda (Oujda Shore).

Une délégation composée du secrétaire d'Etat chargé de l'Investissement, Othman El Ferdaous, du wali de la région de l'Oriental, gouverneur de la préfecture d'Oujda-Angad, Mouad El Jamai, du président du Conseil de la région, Abdenbi Bioui, du Directeur général de l'Agence de développement de l'Oriental, Mohamed Mbarki, et d'autres responsables a effectué, récemment, une visite des locaux occupés par les deux sociétés, les premières à s'installer à Oujda Shore.

Cette visite au parc offshore d'Oujda qui est équipé d'infrastructures standardisées, de plateaux de bureaux et de services de support et de proximité, a eu lieu en marge des travaux du Forum régional de l'emploi et de la formation, rapporte la MAP.

L'implantation des deux sociétés s'inscrit dans le sillage des efforts déployés au niveau de l'Oriental pour encourager l'investissement, intégrer la région dans l'ère de l'offshoring, promouvoir la dynamique économique et créer des postes d'emploi.

Selon des données fournies à cette occasion, le premier projet visité par la délégation des officiels emploie actuellement 70 personnes et ses responsables estiment qu'ils vont dépasser le cap des 200 salariés à la fin de cette année.

Le second projet, qui démarrera dans quelques semaines et qui a fait l'objet d'une convention-cadre, qui définit les modalités et les conditions selon lesquelles la société devant réaliser cet investissement bénéficierait des avantages offerts par la région de l'Oriental dans le secteur de l'offshoring, va employer à son début 120 salariés avec une perspective de 600 emplois créés à terme.

La convention a été signée par le wali, le président du Conseil régional, le directeur du Centre régional d'investissement, le directeur régional de l'ANAPEC, et les représentants de la société porteuse du projet et de MedZ Sourcing qui opère depuis avril 2011 dans le secteur de l'offshoring au Maroc, dans le but de promouvoir, commercialiser, gérer et animer l'ensemble des parcs offshore au niveau national.

Les responsables des deux sociétés ont mis l'accent à cette occasion sur les infrastructures et les services de gestion et d'animation dont dispose le parc offshore d'Oujda et salué les incitations et les facilités offertes par la région de l'Oriental. De son côté, le président du Conseil régional de l'Oriental a souligné les efforts déployés par les différentes parties concernées pour encourager l'investissement dans la région, rappelant les mesures et les engagements pris dans ce sens par le conseil.

Il a rappelé notamment que le conseil apporte un soutien financier aux investisseurs pour l'acquisition du foncier et octroie une prime d'emploi de 6.000 DH par emploi créé. Pilotée par le Centre régional d'investissement de l'Oriental, la nouvelle dynamique de l'offshoring à Oujda vise à doter la région d'emplois stables dans les domaines des centres d'appels et de l'informatique.

Vitrines de l'offshoring dans tout le Maroc, les zones aménagées et gérées par Medz Sourcing comptent désormais Oujda Shore parmi les priorités de cet opérateur public, accompagné par le CRI, le Conseil régional de l'Oriental, et des acteurs de formation et d'emploi, ANAPEC et OFPPT en premier.

Cette nouvelle dynamique sera amplifiée davantage avec la tenue, les 19 et 20 avril prochain à Oujda, du 16ème Salon international des centres de contacts et d'appels au Maroc (SICCAM) qui rassemblera les professionnels autour des thématiques de l'emploi, du développement des compétences et de l'implantation de nouvelles entités spécialisées.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.