Togo: Le pays doit relancer le rail

5 Mars 2019

Germain Méba, le président de la Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT) mise sur le rail pour assurer le développement.

Le Plan national de développement (PND), présenté officiellement hier, veut faire du Togo un hub logistique.

'Le chemin de fer Téma (Ghana)-Ouagadougou (Burkina) sera prêt dans quelques mois. Il nous faut aussi mettre en place le plus vite possible notre réseau. C'est un levier essentiel', a-t-il déclaré.

Sans nœud ferroviaire, le trafic portuaire risque en effet de se détourner vers les pays voisins, comme le Ghana.

Pour l'heure, le Togo dispose d'un modeste réseau qui sert à transporter le phosphate des lieux de production au port. Le trafic fret et passagers ne fonctionne plus depuis de longues années.

Rebâtir un réseau digne de ce nom coûte cher. Il ne pourra se réaliser que grâce à un partenariat public-privé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.