Afrique Centrale: La tension monte entre Kigali et Kampala

Sam Kutesa, ministre ougandais des Affaires étrangères, a répondu par voie de communiqué aux accusations de son homologue rwandais.

Les deux pays s'accusent d'abriter des rebelles hostiles à leur gouvernement. Dernière illustration de la détérioration de ces relations : la fermeture non confirmée par Kigali de la frontière ougando-rwandaise.

Ces tensions ne sont néanmoins pas nouvelles, analyse Filip Reyntjens, professeur de droit et de sciences politiques à l'université d'Anvers et spécialiste de la région des Grands Lac.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.