5 Mars 2019

Congo-Brazzaville: Onemo - Le gouvernement annonce le paiement de deux mois de salaires

Le ministre de l'Enseignement technique et professionnel, de la formation qualifiante et de l'emploi, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes, a assuré les agents de la société en pleine scission et dissolution qu'il a instruit le directeur général, André Nyanga Elenga, pour le versement de deux mois de salaires.

Peut-être un ouf de soulagement pour les travailleurs de l'Office national de l'emploi et de la main d'œuvre (Onemo) qui accumulent actuellement près de six mois d'arriérés de salaires. En effet, les agents avaient récemment écrit à la direction générale pour demander qu'il leur soit payé même deux mois, en attendant le reste.

« Concernant vos salaires, j'ai instruit le directeur général pour que ces deux mois soient payés mais sans primes. Le directeur général, qui a entrepris un certain nombre de contrôles importants qui vont ramener des produits techniques, gérera en bon père de famille les primes », a assuré Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint-Eudes.

Le ministre a également annoncé au personnel de l'Onemo qu'il a convenu avec le directeur général pour tout mettre en œuvre afin qu'au terme de la scission, il n'y ait pas d'arriérés.

Outre cette annonce qui était vraisemblablement attendue au regard des ovations des agents réunis pour la circonstance à la mairie de Talangaï, sixième arrondissement de Brazzaville, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint- Eudes a circonscrit son intervention en trois points. Il a, en effet, fait l'état d'avancement du dossier de la création de deux structures en remplacement de l'Onemo. Il s'agit notamment de l'Agence congolaise pour l'emploi (ACPE) et le Fonds national d'appui à l'employabilité et l'apprentissage (Fonea). Selon lui, après l'adoption des lois portant création de ces deux structures par le parlement, la prochaine étape consiste à la présentation des statuts en Conseil des ministres.

« Le commissaire à la scission a été nommé mais il ne pourra intervenir que lorsque les opérations préalables auraient été arrêtées. Il s'agit de l'arrêt des comptes au 30 novembre 2018 et au 28 février 2019. Ces opérations sont en cours, ce qui permettra d'identifier l'actif sain de l'Onemo qui serait réparti entre les deux structures », a-t-il précisé.

Lancement du bilan de compétences

Le ministre a également expliqué aux travailleurs que les postes d'encadrement seront désormais soumis à la compétition. À cet effet, le gouvernement lancera sous peu un avis à manifestation d'intérêt en vue du recrutement aux postes de management. Cela concernera les cinq postes à pourvoir au niveau de l'ACPE et les six du Fonea. « Donc, les directeurs opérationnels actuels doivent concourir sur ces postes à compétence égale pour permettre à la société d'avoir des gens compétents au démarrage. Nous ouvrons ces postes à la concurrence, à la compétition pour que ne soient retenus que ceux qui sont capables de les animer », a alerté le ministre.

Lançant le bilan de compétences, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes a rappelé que le gouvernement avait décidé de reformer le service public d'emploi avec zéro licenciement. D'après lui, le bilan de compétences devrait confirmer ou infirmer les choix des travailleurs dont certains veulent rester dans l'intermédiation sur le marché de l'emploi, donc au niveau de l'ACPE et d'autres qui envisagent aller au Fonea. « Le bilan de compétences devrait dire si oui ou non vos choix sont conformes à vos compétences. Si vous n'avez pas des compétences nécessaires, il va y avoir une formation pour amener le personnel à un niveau de compétences pour pouvoir travailler dans l'une ou l'autre des structures », a-t-il expliqué.

Conformément à la nouvelle organisation, certains agents seront affectés dans les agences départementales et locales qui seront créées dans des districts à caractère économique ou les chefs-lieux de département.

Congo-Brazzaville

L'opposition dévoile sa feuille de route avant la présidentielle de 2021

L'opposition congolaise est sortie de son silence, jeudi 25 avril à Brazzaville, où elle a annoncé… Plus »

Copyright © 2019 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.