6 Mars 2019

Madagascar: Approvisionnement en eau potable - Entre défis et solutions concrètes

L'approvisionnement en eau est encore un problème majeur dans la Grande Île.

Moins de la moitié des Malgaches ont accès à l'eau potable. Le ministère de l'eau entend atteindre un taux de couverture de 100% d'ici l'année 2030. Mais pour plus proche, ledit ministère projette d'atteindre les 70% d'ici 2023.

Antananarivo. Des solutions à court terme seront mises en œuvre pour la résolution de la distribution d'eau potable dans les zones environnantes de la capitale malgache. Entre autres, à Ambohimangakely et Ambohimahitsy. Intempestives, les coupures de la distribution d'eau provoquent les grognes des clients de la compagnie nationale d'eau et d'électricité Jirama. Pour y faire face, le ministère de l'énergie, de l'eau et de l'hydrocarbure entend mettre en place des stations de forage dans les zones suscitées « afin de rétablir la connexion« . « Les mises en place des stations de forage vont voir le jour dans les semaines à venir. Avec une production de 100 m3 par heure, les stations devraient résoudre les problèmes de distribution en eau de la capitale » selon les explications de Vonjy Andriamanga, ministre de tutelle lors de l'ouverture officielle de la semaine de l'eau au DLC Anosy hier. Le ministre de noter que des solutions à long terme ont été pensées et devraient être mises en œuvre pour la pérennisation des efforts entrepris. Notamment, la mise en place de nouvelles infrastructures, le renforcement de la production et de la distribution en eau par l'implantation de nouvelles stations à Ambohitrimanjaka, Alasora et à Laniera. Avec une production d'environ 90 000 M » par jour, les nouvelles infrastructures devraient pouvoir renforcer les réseaux existants et résoudre une bonne fois pour toute les problèmes d'approvisionnement en eau dans la ville des milles.

Autres. Dans son discours d'ouverture, le ministre Vonjy Andriamanga a fait savoir que Madagascar ne se résume pas uniquement à Antananarivo. Aussi que « les régions Atsimo Andrefana et Androy font partie i des priorités du gouvernement dans l'atteinte des objectifs fixés pour les années 2023 et 2030« . Par ailleurs, contrairement à la capitale, les solutions aux problématiques de l'approvisionnement en eau dans les régions ne seraient pas du simple ressort du gouvernement si l'on s'en tient aux dires du ministre Vonjy Andriamanga. « Nous devons discuter avec nos partenaires techniques et financiers ainsi que les techniciens du secteur eau pour la recherche des solutions aux problématiques de l'approvisionnement en eau dans les autres régions surtout dans l'Androy. Nous devons savoir quelles sont les solutions les plus pérennes et les moins coûteuses » a lancé le ministre. Par ailleurs, des défis de taille se posent face au gouvernement dans son ambition d'approvisionner en eau tous les Malgaches. Il conviendrait déjà que le ministère de tutelle arrive à mettre en place un cadre juridique et législatif clair pour le secteur eau, assainissement et hygiène. Ce, à quoi le ministère de l'eau répond que l'élaboration et la validation de tous les documents cadres entrant dans le cadre du secteur EAH ainsi que la finalisation du code de l'eau figurent parmi ses priorités.

Madagascar

Visite officielle à Paris - Revanche sur l'histoire pour Andry Rajoelina

Andry Rajoelina et Emmanuel Macron appartiennent à la jeune génération de dirigeants. Plus »

Copyright © 2019 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.