6 Mars 2019

Mali: Opération Barkhane - Le Danemark va envoyer deux hélicoptères de transport

La décision du gouvernement danois est une conséquence de l'Initiative européenne d'intervention, lancée par la France en juin 2018, pour favoriser une culture stratégique européenne et à renforcer la capacité des pays à agir ensemble.

Paris cherche à maintenir une capacité dans le domaine des hélicoptères de transport lourd pour l'opération Barkhane, laquelle est actuellement fournie par Chinook de la Royal Air Force. Deux pays pourront remplacer les Britanniques : le Danemark et l'Espagne.

Le gouvernement danois vient de confirmer son intention de déployer deux hélicoptères AgustaWestland AW101 « Merlin » au Mali, en attendant de trouver un autre pays contributeur pour que Barkhane puisse disposer d'au moins trois, voire quatre appareils de ce type.

Le ministre danois des Affaires étrangères, Anders Samuelson, a déclaré : "Il est crucial pour la sécurité du Danemark et de l'Europe que nous contribuions à la stabilité dans la région. Les groupes terroristes au Sahel représentent une menace contre notre sécurité. Dans le même temps, j'espère que les efforts déployés contribueront à stabiliser la région et à prévenir ainsi la migration irrégulière vers l'Europe. C'est dans notre intérêt commun".

Son homologue à la Défense, Claus Hjort Frederiksen, a ajouté : "La situation sécuritaire au Mali et dans toute la région du Sahel est préoccupante. Le Danemark devrait donc renforcer son implication et contribuer à ce que les groupes terroristes n'aient pas de liberté de mouvement. Nous considérons la région du Sahel comme faisant partie du voisinage méridional de l'Europe et il est important d'aider à combattre le terrorisme et à empêcher les flux de réfugiés".

Via Twitter, la ministre française des Armées, Florence Parly a remercié le Danemark pour son engagement. Le Quai d'Orsay se veut plus prudent, la décision qui a lieu au second trimestre étant soumise au feu vert du parlement danois.

Mali

Interview de Mme Dinkorma Ouologuem, pharmacienne, membre du Malaria Research and Training Center du Mali ( MRTC)

L'Académie africaine des sciences (AAS), en partenariat avec le Programme de développement des… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.