6 Mars 2019

Cote d'Ivoire: Campagne "Mes seins sans cancer" - Au moins 5000 femmes à dépister en 2019

« Dépister au moins 5000 femmes, encourager les collectivités locales à intégrer la lutte contre le cancer du sein comme une priorité dans leur programme annuel et mobiliser des fonds en vue de venir en aide aux femmes malades des différentes communes ».

Tels sont, entre autres, les objectifs que se fixe l'Ong Echo Médias pour l'édition 2019 de sa campagne dénommée "Mes seins sans cancer".

En accord avec le Programme national de lutte contre le cancer du sein (Pnlca), l'Ong investira à partir du 22 mars, cinq communes d'Abidjan retenues pour des dépistages gratuits au profit des femmes. Ainsi, selon le chronogramme officiel, la première étape aura lieu à Treichville le 22 mars, la 2e à Marcory le 18 mai, la 3e étape à Port-Bouët le 20 juillet, le 4e passage à Yopougon le 21 septembre et enfin la dernière étape qui sera doublée de la cérémonie de clôture est prévue à Abobo le 26 octobre. Et ce, en présence du parrain, le ministre de la Ville, François Amichia et du maire d'Abobo, Hamed Bakayoko.

« Nous souhaitons rassurer nos braves femmes qu'elles peuvent vaincre cette maladie, en guérir si elle est diagnostiquée suffisamment tôt. Plusieurs spécialistes seront mobilisés dans le cadre de cette campagne pour leur prise en charge. Nous invitons toutes les femmes et mêmes les hommes des communes concernées à se mobiliser pour participer à cette opération », a fait savoir Leah Muriel Guigui, présidente d'Echo Médias, lors du lancement de la campagne. C'était le vendredi 1er mars, à Treichville en présence du ministre François Amichia et de l'ambassadeur du Maroc, Abdelmalek Kettani, ainsi que le président de la Société de gynécologie et obstétrique de Côte d'Ivoire (Sogoci).

Le Pr Innocent Adoubi, directeur du Programme national de lutte contre le cancer (Pnlca), a renchéri en soulignant que le cancer se guérit mais pour cela, il faut s'y prendre tôt. «Vous devez apprendre à faire l'autopalpation afin que toute anomalie constatée, fasse rapidement l'objet d'une prise en charge», a-t-il lancé à l'endroit des femmes.

S'appuyant sur les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (Oms), Leah Guigui a rappelé que parmi les cancers, celui du sein est « la première cause de mortalité chez les femmes dans le monde ».

Cote d'Ivoire

Grève des enseignants - Vers une énième sortie de crise

En Côte d'Ivoire, après deux mois de grève dans l'enseignement secondaire, s'achemine-t-on vers une… Plus »

Copyright © 2019 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.