6 Mars 2019

Centrafrique: L'appel au calme de Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l'Union Africaine

Cinq groupes armés ont quitté «l'accord de paix» de Khartoum, suite au nouveau gouvernement formé dimanche dernier en RCA. Ils ont désavoué la nouvelle équipe gouvernementale, se sentant insuffisamment représentés.

Le Président de la Commission de l'Union africaine, le Tchadien Moussa Faki Mahamat appelle au calme et à la retenue. Avant de rappeller que toute revendication doit s'effectuer dans le cadre de l'article 34 de l'accord, signé entre Bangui et les 14 groupes armés opérant en Centrafrique.

L'article 34 de l'accord dit de Khartoum où il a été négocié indique que les signataires s'engagent à "renoncer à tout recours à la force armée pour le règlement de quelque différend". Ils peuvent saisir les facilitateurs de l'accord, l'Union africaine en premier chef, pour "conciliation et, à défaut, arbitrage".

Ce gouvernement «obéit aux arrangements» de Khartoum

Le nouveau Premier ministre, Firmin Ngrebada, a pour sa part estimé que ce gouvernement "obéit aux arrangements" conclus entre les autorités et les groupes armés, lors des négociations à Khartoum, qui ont précédé la signature de l'accord. Le nouveau gouvernement est "le début du processus que nous avons retenu ensemble" entre autorités et groupes armés, a tempéré M. Ngrebada, soulignant que Bangui allait "par la suite, élargir la base de la participation de tous à la gestion des affaires du pays".

Centrafrique

Le nouveau code électoral validé

La rédaction de ce nouveau code électoral a créé un houleux débat. Le projet de loi a… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Confidentiel Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.